Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une chute de 37 kilomètres depuis l'espace : un défi bientôt relevé ?

Publié le par M.Hermassi

Felix Baumgartner, un amateur de sensations fortes qui s'apprête à relever un nouveau défi de haute altitude

A 41 ans, l’Autrichien Felix Baumgartner souhaite entrer dans le livre des records en franchissant le mur du son sans embarquement. Il compte effectuer en même temps, le plus haut vol en ballon habité à 36.500 mètres d’altitude et la chute libre la plus haute et la plus longue.

C'est un défi de taille qui va être relevé d'ici peu à Roswell, ville américaine située au Nouveau-Mexique. Felix Baumgartner, un Autrichien de 41 ans habitué des sauts dans le vide avec notamment à son actif un saut en parachute du haut du World Financial Center à Taïwan ou celui du Corcovado, va tenter un saut en chute libre tut à fait unique. Au courant de l’année 2012 suivant les conditions météorologiques, l'homme va s'envoler à bord d’un ballon gonflé à l'hélium jusqu'à une altitude de 36.500 kilomètres. Un voyage pour atteindre la stratosphère qui durera un peu moins de trois heures.

Ensuite, Felix Baumgartner s'élancera de sa capsule pressurisée pour se jeter dans le vide avec pour seul équipement une combinaison qui lui permettra de maintenir un taux d'oxygène et de pression nécessaires à sa survie. Alors le grand moment viendra : celui de franchir ou non le mur du son. D'après les spécialistes, l'amateur de sensations fortes pourrait dépasser les 1.224 kilomètres par heure en seulement quarante secondes, ce qui produira peut-être le tant attendu "bang". En atteignant la troposphère, la descente sera freinée par les molécules d'air qui agiront comme un frein sur le corps du recordman. Les températures descendront alors jusqu'à moins 70°C. 

A 1.500 mètres d'altitude et une vitesse d'environ 280 kilomètres par heure, il sera alors temps d'ouvrir le parachute avant de toucher la terre ferme 10 minutes plus tard. Mais ce n'est pas la première fois qu'une telle expérience est entreprise puisque le colonel américain Joe Kittinger est détenteur du record établi à 31,3 kilomètres. Un exploit qu'a d'ailleurs également tenté à trois reprises l'officier parachutiste français Michel Fournier sans pourtant y arriver.

Financée par la marque de boisson énergétique Red Bull, cette performance n'a toutefois pas pour seul objectif d’être inscrite dans le livre des records. "A la limite de l’espace, Felix et son équipe veulent apporter au monde les informations qui permettront aux gens d’évoluer en toute sécurité dans ces espaces hostiles, et rajeunir l’ancien esprit de la découverte spatiale", a expliqué Red Bull. De même, ce saut en chute libre de près de 37 kilomètres d’altitude va permettre dans le même temps, d’inventer de "nouveaux vêtements de protection spatiaux, ou de parachutes spéciaux conçus pour des vitesses dépassant les 1.120 km/h".

Maxisciences

Commenter cet article

Clovis Simard 14/10/2012 21:05


Voir Blog(fermaton.over-blog.com)No.5- THÉORÈME JACOB. - Les degrés de la Conscience.