Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #sport tag

Le grand saut de Baumgartner, un nouvel exploit

Publié le par M.Hermassi

L'aventurier autrichien Felix Baumgartner est devenu dimanche le premier homme à franchir le mur du son en chute libre après s'être élancé d'une capsule accrochée à un ballon d'hélium d'une altitude record d'un peu plus de 39.000 mètres dans le ciel du Nouveau-Mexique aux Etats-Unis. A 43 ans, il a franchi le mur du son après quelques dizaines de secondes et a pu ensuite ouvrir son parachute après un total de 4 min 19 sec de chute libre. Il a atteint une vitesse maximale de 1 342 km/h. Un record. Revivez en images son exploit exceptionnel. (Avec AFP

 

 

Avant le projet, lancé à partir …

 

Avant le projet, lancé à partir de janvier 2010, Félix Baumgartner s'entretenait depuis 5 ans afin de garder une forme optimale en vue des trois sauts qu'il devait réaliser pour préparer les records en ligne de mire : celui du premier homme à franchir le mur du son en chute libre, celui de la plus haute altitude atteinte par un homme en ballon, et celui du plus haut saut en chute libre, détenu depuis 1960 par un ancien colonel de l'Armée de l'air...

 

Le 15 mars 2012, il réalise …

 

Le 15 mars 2012, il réalise un premier saut test depuis une altitude de 21 818 mètres. Il fit une chute libre de 3 minutes et 43 secondes pour une vitesse de 580 km/h.

 

Le 25 juillet 2012, il réalise …

 

Le 25 juillet 2012, il réalise un deuxième saut test depuis une altitude de 29 456 mètres. Il a atteint la vitesse de 805 km/h.

 

Arrivé à 39 000 mètres, après …

 

Arrivé à 39 000 mètres, après une longue check-list, Felix Baumgartner s'apprête à quitter sa capsule et à sauter en chute libre

 

 

La capsule désormais abandonnée …

 

  1. La capsule désormais abandonnée de Felix Baumgartner.

 

 

Les écrans du centre de contrôle …

 

Les écrans du centre de contrôle de la mission Red Bull Stratos montrent les différentes caméras utilisées pour superviser le saut de Felix Baumgartner.

 

 

Les experts et les scientifiques …

 

  1. Les experts et les scientifiques du centre de contrôle de la mission Red Bul Stratos, quelques secondes avant le grand saut de Felix Baumgartner.

Avant le grand saut, Joseph …

 

Avant le grand saut, Joseph Kittinger, encore détenteur du record du plus haut saut en parachute, tient à s'addresser à Felix Baumgartner, qu'il a aidé tout au long du projet Red Bull Stratos : "Laisse ton ange gardien prendre soin de toi".

 

Felix Baumgartner, après des …

 

 

Felix Baumgartner, après des années de préparation, saute enfin pour réaliser le précieux record. Une chute libre de 39 000 mètres l'attend.

 

Après 4 minutes et 19 secondes …

 

Après 4 minutes et 19 secondes d'une vertigineuse chute libre, Felix Baumgartner a ouvert son parachute.

 

Felix Baumgartner à seulement …

 

Felix Baumgartner à seulement quelques mètres du sol.

 

Felix Baumgartner, arrivé …

 

Felix Baumgartner, arrivé entier et sur ses jambes, 39 000 km plus bas.

 

Felix Baumgartner au sol, …

 

Felix Baumgartner au sol, après avoir réalisé une chute libre de 39 000 mètres en 4 minutes et 19 secondes. Pendant son saut, il a atteint la vitesse maximale de 1 342 km/h et ainsi dépassé le mur du son. Le record est établi.

 

Felix Baumgartner laisse éclater …

 

Felix Baumgartner laisse éclater sa joie après son arrivée au sol.

 

Felix Baumgartner saute dans …

 

Felix Baumgartner saute dans les bras de l'Américain Art Thompson, directeur technique du projet Red Bull Stratos. www.redbullcontentpool.com

 

"Born to fly" (né …

 

"Born to fly" (né pour voler). Ce sont les mots tatoués sur son avant-bras. Et ils n'ont pas été choisis par hasard. Né le 20 avril 1969 à Salzburg, en Autriche, il s'intéresse dès son plus jeune âge au parachutisme. A 16 ans, il effectue son premier saut. Il s'engage ensuite dans l'armée autrichienne et les forces spéciales, où il se perfectionne dans les sauts aériens et devient sauteur parachutiste. Puis en 1986, il se tourne vers le Base ...

 

Yahoo! Actualités logo

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Voir les commentaires

Une chute de 37 kilomètres depuis l'espace : un défi bientôt relevé ?

Publié le par M.Hermassi

Felix Baumgartner, un amateur de sensations fortes qui s'apprête à relever un nouveau défi de haute altitude

A 41 ans, l’Autrichien Felix Baumgartner souhaite entrer dans le livre des records en franchissant le mur du son sans embarquement. Il compte effectuer en même temps, le plus haut vol en ballon habité à 36.500 mètres d’altitude et la chute libre la plus haute et la plus longue.

C'est un défi de taille qui va être relevé d'ici peu à Roswell, ville américaine située au Nouveau-Mexique. Felix Baumgartner, un Autrichien de 41 ans habitué des sauts dans le vide avec notamment à son actif un saut en parachute du haut du World Financial Center à Taïwan ou celui du Corcovado, va tenter un saut en chute libre tut à fait unique. Au courant de l’année 2012 suivant les conditions météorologiques, l'homme va s'envoler à bord d’un ballon gonflé à l'hélium jusqu'à une altitude de 36.500 kilomètres. Un voyage pour atteindre la stratosphère qui durera un peu moins de trois heures.

Ensuite, Felix Baumgartner s'élancera de sa capsule pressurisée pour se jeter dans le vide avec pour seul équipement une combinaison qui lui permettra de maintenir un taux d'oxygène et de pression nécessaires à sa survie. Alors le grand moment viendra : celui de franchir ou non le mur du son. D'après les spécialistes, l'amateur de sensations fortes pourrait dépasser les 1.224 kilomètres par heure en seulement quarante secondes, ce qui produira peut-être le tant attendu "bang". En atteignant la troposphère, la descente sera freinée par les molécules d'air qui agiront comme un frein sur le corps du recordman. Les températures descendront alors jusqu'à moins 70°C. 

A 1.500 mètres d'altitude et une vitesse d'environ 280 kilomètres par heure, il sera alors temps d'ouvrir le parachute avant de toucher la terre ferme 10 minutes plus tard. Mais ce n'est pas la première fois qu'une telle expérience est entreprise puisque le colonel américain Joe Kittinger est détenteur du record établi à 31,3 kilomètres. Un exploit qu'a d'ailleurs également tenté à trois reprises l'officier parachutiste français Michel Fournier sans pourtant y arriver.

Financée par la marque de boisson énergétique Red Bull, cette performance n'a toutefois pas pour seul objectif d’être inscrite dans le livre des records. "A la limite de l’espace, Felix et son équipe veulent apporter au monde les informations qui permettront aux gens d’évoluer en toute sécurité dans ces espaces hostiles, et rajeunir l’ancien esprit de la découverte spatiale", a expliqué Red Bull. De même, ce saut en chute libre de près de 37 kilomètres d’altitude va permettre dans le même temps, d’inventer de "nouveaux vêtements de protection spatiaux, ou de parachutes spéciaux conçus pour des vitesses dépassant les 1.120 km/h".

Maxisciences

Voir les commentaires

Propulsée par un missile, cette voiture se prend pour une fusée !

Publié le par M.Hermassi

 

Un Américain de 44 ans a décidé d'équiper sa Chevrolet de 1967 avec un missile sur le toit du véhicule.

Récemment, un Américain de 44 ans a imaginé une installation étrange pour faire de sa voiture une fusée sur route. En effet, il a décidé de customiser son automobile avec un missile ! Une chose qu'il n'a pu évidemment tester que sur un circuit, explique Oddity Central. Sur route, la police ferait une drôle tête si elle verrait ce type d'équipement sur la voie publique et ne serait sans doute pas sereine pour effectuer un contrôle routier dans ces conditions... Pas sûr également que cela soit réglementaire en compétition.

Résultat, le pilote quadragénaire a préféré confier le volant à son épouse, qui a eu du mal au départ à maîtriser le véhicule sur le circuit d'Indianapolis. Une difficulté passagère que l'on comprend aisément tant la propulsion de la Chevrolet, qui date de 1967, est impressionnante grâce au missile. Attention aux radars quand même...

Gentside

 

Voir les commentaires

La meilleure façon de glisser

Publié le par M.Hermassi

La meilleure façon de glisser

Marre du ski ? Blasé du snowboard ? Cet hiver, essayez donc de nouvelles formes de glisse, pour de nouvelles sensations.

Il n'y a pas que le ski et le snowboard dans la vie d'un rider. Aujourd'hui, les disciplines permettant de tailler sa route dans la poudreuse sont légions. De la plus calme à la plus risquée, de la plus insolite à la plus ludique, voici 5 nouvelles disciplines insolites qui vous permettront de varier les plaisirs sur les pentes cet hiver. Parce qu'après tout, la meilleure façon de glisser, c'est encore la vôtre.

Ski-joering 
Les Suédois sont très forts pour les meubles en kit et les petits pains toastés. Mais ils ont aussi inventé le ski joering il y a près de 4500 ans ! Au fil des siècles et du développement de l'industrie des loisirs, ce moyen de locomotion est devenu une activité prisée par les amateurs de montagne. 

Mélange de ski et d'attelage équestre (avec des variantes canine et motorisée), le ski joering dans sa forme la plus répandue se pratique avec un cheval ou un poney, qui tracte le skieur grâce à un cadre rigide. Simple activité ludique pour les enfants et les retraités ? Détrompez-vous. Pendant les compétitions (slalom géant, spécial ou de vitesse), un cheval au galop peut atteindre les 35 km/h.

Speedriding
Ce mix de ski et de parapente, où l'on alterne les phases de vol et de glisse, permet d'atteindre des endroits inaccessibles en ski. Depuis l'ouverture de la première école de Speedriding, à Valfrejus en Savoie, la discipline s'est démocratisée et les amateurs de sensations fortes sont de plus en plus nombreux à essayer cette nouvelle forme de glisse.

A ne pas confondre avec le snowkite, pendant hivernal du kitesurf, qui consiste à se faire tracter par la voile. Vous ne voyez pas la différence ? Nous non plus. Mais il paraît qu'un freerider averti ne s'y trompe pas.

Swyd
Imaginez une selle de vélo posée sur un ski. Ca y est ? Eh bien voilà, vous venez de découvrir le swyd, sorte d'hybride entre le vélo et la luge qui permet de faire des virages serrés en taillant des courbes au ras du sol, ce qu'une luge classique ne permet pas. Selon les pratiquants, les sensations se rapprochent de celles du karting sur piste. C'est la version branchée de la traditionnelle luge en bois ou en plastique.

VTT sur neige
A première vue, dévaler une piste de ski sur un VTT paraît, au minimum, complètement dingue. Mais plus c'est dingue, et plus certains y prennent du plaisir. Le but du jeu est donc de descendre une piste (de préférence bleue) sur un VTT classique. Evidemment, la technique est très différente de celle du VTT sur asphalte. Tourner, freiner, tout devient plus difficile. Du coup, les chutes sont assez fréquentes.

A essayer seulement si vous êtes un cycliste chevronné (et un casse-cou invétéré).

Airboard
Sorte de luge version gonflable, sur laquelle on se place en position horizontale, tête en avant. Selon que vous soyez prudent ou aventureux, choisissez le degré de pente qui vous convient. La sensation de glisser à grande vitesse au ras de la poudreuse est unique et en plus, vous pouvez même faire des sauts.


Cette sélection n'est bien sûr pas exhaustive et d'autres formes de glisse existent : Snowboard cross, skimbat, snow-scoot, Yooner… Ces disciplines sont praticables dans les stations françaises, mais ne sont pas toutes acceptées sur les pistes. Renseignez-vous auprès de l'office de tourisme de votre station.

Pour en savoir plus :

Ski joering : http://www.ski-joering-france.com/index.php?lng=fr

Speedriding :http://xsens.free.fr/activites/speed_riding/speed_riding_flying_parapente_ski_neige.htm

Swyd : http://www.semnoz.fr/station-ski-haute-savoie/hiver/swyd.php

VTT sur neige : http://www.valthorens.com/hiver-fr/val-thorens/evenements-et-activites/activites-sportives/vtt-sur-neige.138.html

Airboard : http://www.alpes-airboard.com/

yahoo! France

Voir les commentaires

Vidéo: Un saut dans le vide vu de l'intérieur

Publié le par M.Hermassi

Vidéo: Un saut dans le vide vu de l'intérieur

Dans un saut en combinaison ailée, la préparation en amont est encore pus importante que le vol et l'atterrissage. Découvrez le tout vu de l'intérieur.

De loin, le saut en combinaison ailée, ce sport extrême qui consiste à descendre à toute vitesse (environ 250km/h, soit 70 mètres par seconde...) des parois verticales à l'aide d'ailes statiques est très impressionnant. Dès lors, on ose pas imaginer ce que doivent ressentir ceux qui le pratiquent et prennent vraiment ces risques. Mais grâce à la vidéo "Sense of flying" vous allez découvrir ce que c'est que d'être un athlète de l'extrême de l'intérieur.

Comme tout sport qui met la vie de celui qui le pratique en danger, le saut en combinaison ailée demande que chaque tentative soit préparé minutieusement dans chaque étape, explique Fubiz. Ici, Edpen Fadnes, surnommé "the world's fatest flying human being" ("l'homme volant le plus rapide du monde") se prépare mentalement et ajuste chaque détail de son saut avec son équipe.

Il faut dire qu'un saut de 1240 mètres à Marshahyrna en Norvège, ça se s'improvise pas. Ce film, produit par Stavfel Produktion et Goovinn, nous fait non seulement découvrir la descente grâce aux caméras GoPro, mais nous invite à l'intérieur de la préparation, dans la tête de ceux qui permettent cet exploit.

Gentside

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>