Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le parcours d'un coeur

Le livre Le parcours d\'un coeur 

Acheter Le parcours d\'un coeur

 

 

 

Première partie

 

C’est l’anniversaire de Roberto, (Bob, pour les amis) il vient d’avoir 34 ans.

----Bon anniversaire vieux célibataire !

----Tout le monde n’a pas la même chance que toi, trouve-m'en une qui soit comme Gisèle..

----Oh Bob, fais -lui la morale, il ne me fait jamais de compliments, c’est un homme comme toi que j’aurais dû épouser.

---- A bonheur, je t’en fais cadeau pour tes 34 berges.

----Bon anniversaire, Bob. C’est dommage que je n’aie

pas une sœur, tu ferais un bon beau- frère.

---- Ah , voilà un célibataire comme moi, cela me remonte le moral, viens René à mon secours!

Le petit appartement de 2 pièces de Bob, se remplit vite, une ambiance sympa y règne. La plupart des invités sont des collègues de travail. Bob est un garçon plutôt réservé, doux et rêveur, mais un bon et courageux travailleur. Ses collègues le nomme le chouchou de son patron. Tout le monde se connaît dans la petite entreprise où ils travaillent, une fabrique de chaussures pour dames. Dans sa vie sentimentale, on ne lui connaît pas de relations sérieuses. Bob est issu d’une famille simple, son père Pierrot, un immigré Italien travaillait à la mine de houille, sa mère Antonella, devait faire des travaux de ménage chez des particuliers, pour aider son mari à boucler les fins de mois, et élever leur deux enfants : Bob et Lisa.

A l’âge de 10 ans, Bob vécut son premier drame, qui le marqua pour le restant de ses jours: il perdit sa sœur dans des circonstances, où il se sentit en partie responsable. Pendant une promenade sur le lac dans une barque du voisin, Lisa perd l’équilibre et tombe à l’eau, elle se noie malgré tous les efforts déployés par Bob pour la sauver. Depuis ce jour, la vie de Bob bascule dans un monde de silence et de solitude.

Après des études primaires qu’il peine à clôturer, son père l’inscrit dans une école professionnelle, pour apprendre la maroquinerie, il décroche un C.A.P. Il avait 18 ans quand la firme « Schumacher » l’engage comme modéliste pour chaussures d’enfants ; De là il gravit les échelons, devient grâce à son sérieux et son savoir-faire, styliste pour chaussures des dames. Ses patrons l’estiment pour son esprit créateur et sa discipline au travail. On ne lui connaît aucun défaut professionnel. Ses collègues lui reprochent seulement son côté renfermé et solitaire. Quand il lui arrive de rire cela ne passe pas inaperçu, tellement l’événement est rare.

A 22 ans une deuxième secousse vient ébranler sa vie, le jour où son patron l’appelle dans son bureau, pour lui apprendre l’horrible mort de son père que celui-ci vient de subir, suite à un coup de grisou dans la mine où il travaillait. Une nouvelle responsabilité vient de surgir dans sa vie à laquelle il doit faire face. Le monde de Bob vient encore une fois de perdre une dimension, et le confiner un peu plus dans son mutisme. Il se sent vieillir précocement, et supporte mal la charge qui lui est imposée. Il passe brutalement de l’adolescence à l’âge d’un homme mûr. Il assume tant bien que mal sa responsabilité de chef de famille. Sa mère, reporte toute son attention et sa protection sur le seul être qui lui reste, elle accapare entièrement la vie de Bob, il est tout pour elle, sa raison de vivre, elle devient même jalouse, quand il lui parle des jeunes filles qui travaillent avec lui. Elle le bombarde de questions pour le plus petit retard. Les années passent ainsi, uniformes et sans couleur, les quatre saisons se ressemblent pour Bob : boulot, maison, dodo, et rebelote. A l’âge de 56 ans sa mère tombe gravement malade, à la suite d’une pneumonie aigüe, elle dut être hospitalisée longtemps, et rentra à la maison affaiblie. Bob dut s’armer de plus de courage pour apporter un rayon de soleil à la maison. La santé de sa mère se dégrade de jour en jour, et demande encore plus de sacrifice de la part de Bob. Il dut engager une personne de compagnie pour sa mère, ce qui affecte encore plus la situation financière, et oblige Bob à se serrer la ceinture, et à accepter de faire des heures supplémentaires. Heureusement qu’il ne fume, ni ne boit. Après 3 ans difficiles, à la limite du supportable, les choses se précipitent, et la maman après une courte hospitalisation décède. De nouveau le monde de Bob vacille et s’écroule tel un vieux bâtiment. Bob est seul maintenant, il doit de nouveau réajuster sa vie. Bien que la vie avec sa mère ne fut pas de tout repos, Bob trouvait en la présence de sa mère à la maison un réel réconfort, mais que faire dorénavant, tout à la maison ne lui rappelle que de mauvais souvenirs. D’abord l’accident tragique de Lisa, la mort accidentelle de son père, et enfin la fin lente et éprouvante de sa mère. Toutes ces photos sur la cheminée, étaient là pour le replonger dans le passé. Bob décide vite de changer les choses, et de réorganiser sa vie. Une vie avec plus de lumière, de clarté, et pourquoi pas, introduire un peu de gaité dans ses habitudes. Il met tous les souvenirs dans une valise, vend la maison, s’achète un appartement deux pièces en ville, et s’y installe.

---- Bob ! A quoi tu penses ? Tu oublies que c’est ton anniversaire, aller viens me faire danser !

Gisèle prend Bob par la main, l’entraîne sur la pistede danse.

----Bob, tu ne fais pas de projets pour te marier ? Il est temps tu sais !

----Avec qui ? Tu veux que je lance une annonce sur internet : « Vieux célibataire 34 ans, n’ayant aucune expérience de la vie, triste et solitaire, cherche compagne pour meubler sa solitude. »

---Pourquoi vois-tu la vie sous cet angle ? Change d’optique, c’est à toi à voir les choses autrement, mets plus de gaieté dans ta vie.

---- C’est plus facile à dire qu’à faire. Tu sais la vie ne m’a pas gâté, et je n’ai plus confiance en quoi que ce soit. Tout s’est écroulé autour de moi comme un château de cartes. Que me reste-t-il ? Mon boulot, c’est tout.

----Eh bien c’est à ton tour de fonder une famille, d’avoir des enfants, devenir à ton tour un père de famille. La vie est ainsi faite, chacun son tour.

 

M.Hermassi

 

 


Acheter Le parcours d\'un coeur