Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un fils de Kadhafi aurait tenté d'entrer au Mexique avec l'aide d'une Canadienne

Publié le par M.Hermassi

Saadi Kadhafi

Les services de renseignement mexicains ont déjoué un complot destiné à faire entrer Saadi Kadhafi, l'un des fils du défunt dictateur libyen, et sa famille au Mexique sous une fausse identité, a annoncé mercredi le ministre mexicain de l'Intérieur.

Une Canadienne aurait été l'une des dirigeantes du complot.

Le ministre mexicain de l'Intérieur, Alejandro Poiré, affirme que le complot a été élaboré par un réseau criminel d'envergure internationale, mais qu'il a été contrecarré au début du mois de septembre, avant d'être mis en oeuvre.

Selon le ministre Poiré, le projet de faire entrer le fils de Mouammar Kadhafi et sa famille sous de faux noms et avec de faux papiers mexicains impliquait une ressortissante canadienne, présentée comme l'organisatrice du complot et arrêtée le 10 novembre.

Il s'agit de Cynthia Vanier, qui demeure détenue en compagnie de trois autres suspects, deux Mexicains et un Danois.

Le ministre Poiré soupçonne Mme Vanier, qui serait Ontarienne, d'avoir été le lien entre la famille Kadhafi et les auteurs du complot. Elle aurait aussi assuré le financement de leur projet.

Les auteurs du complot auraient ouvert des comptes bancaires au Mexique et acheté des propriétés dans plusieurs secteurs du pays, notamment à Bahia de las Banderas, sur la côte du Pacifique.

Mme Vanier est la directrice de Vanier Consulting, une « entreprise dédiée à la médiation non classique et risquée », selon une copie de son curriculum vitae obtenue par La Presse Canadienne.

Le ministère canadien des Affaires étrangères a confirmé son arrestation, avant d'ajouter que les diplomates d'Ottawa et de Mexico offrent l'aide consulaire nécessaire.

Le site Internet de Mme Vanier affirme qu'elle a travaillé pour de nombreux groupes autochtones au fil des ans, y compris la réserve crie d'Attawapiskat à l'automne de 2009.

Gary Peters, le directeur de la firme ontarienne Can/Aust Security & Investigations International, a affirmé lors d'une conversation téléphonique avoir été chef de la sécurité de Saadi Kadhafi en Amérique du Nord pendant plusieurs années. Il a confirmé que Kadhafi comptait se rendre au Mexique, parce qu'il était « intéressé à acheter des propriétés dans la région de Punta Mita ».

Kadhafi n'avait jamais visité l'endroit auparavant, a dit M. Peters, et il l'avait probablement connu dans un magazine. « C'est un endroit bien connu, bien branché », a-t-il dit.

M. Peter a indiqué à l'Associated Press connaître Mme Vanier et confirmé que son rôle était d'obtenir des documents de voyage pour le fils Kadhafi, mais qu'à sa connaissance, tous ces arrangements étaient légitimes.

« Ce n'était pas du trafic. Je ne comprends pas pourquoi ils disent que c'est du trafic », a-t-il dit.

Le projet, a dit M. Peters, « était de l'aider à s'en venir sur une base humanitaire ». Quand on lui demande si cela signifie que Kadhafi avait l'intention de demander l'asile politique, M. Peters répond : « Je ne peux vraiment rien dire pour l'instant. Cindy est en prison, donc je ne comprends pas ce qui se passe là-bas. Je ne sais pas d'où proviennent ces documents, c'était la responsabilité de Cindy. Je m'occupais seulement de la sécurité. »

« Autant que je sache, les contacts à qui elle parlait étaient légitimes, on parlait de documents légitimes », a-t-il ajouté, avant de préciser ne pas savoir si le nom de Saadi Kadhafi aurait été inscrit sur ces documents.

Saadi Kadhafi, l'un des fils de Mouammar Kadhafi, a fui la Libye et vit au Niger.

Associated Press

Commenter cet article