Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Seniors : trop manger nuit à la mémoire

Publié le par M.Hermassi

  •  
    • Seniors : trop manger nuit à la mémoire  

Chez les plus de 70 ans, une alimentation trop riche favoriserait des troubles cognitifs comme la perte de la mémoire, prévient une étude américaine.

Trop d’excès alimentaires nuisent à la santé mentale. Des chercheurs de l’Arizona aux Etats-Unis ont découvert qu’une personne âgée de plus de 70 ans qui mange trop double le risque de voir sa mémoire décliner. Dans le collimateur des scientifiques, les "gros mangeurs", comprenez ceux qui consomment plus de 2 100 calories par jour. Ces gourmands seraient davantage exposés au risque de déficience cognitive légère, ce stade intermédiaire entre une perte de mémoire normale liée à l’âge et l’apparition de lamaladie d’Alzheimer. A l’inverse, les personnes qui maintiennent une alimentation pauvre en calories à un âge avancé auraient tout bon en prévenant le risque de développer la maladie d’Alzheimer. >> Plus d’infos sur la maladie d’Alzheimer.

Plus de 2 100 calories par jour, seuil de risques

Les habitudes alimentaires et la consommation d ‘alcool de 1 200 seniors âgés de 70 à 89 ans ont été décortiquées par les scientifiques. Ce panel de volontaires qui ne souffrait pas de la maladie d’Alzheimer a ensuite été soumis à des tests demémoire. L’ensemble des participants à cette étude avait été dissocié en trois catégories : les gros mangeurs, qui consommaient de 2 100 à 6 000 calories par jour, les appétits "moyens", avec 1 500 à 2 100 calories quotidiennes et enfin le troisième groupe, celui des petits appétits avec 600 à 1 500 calories par jour.
Au total, 163 patients ont présenté des troubles de la mémoire au cours de l’expérience. Les chercheurs ont constaté que le risque était deux fois plus élevé chez les personnes qui ingurgitaient le plus de calories.

Une alimentation pauvre en calories
"Plus on consomme de calories quotidiennement, plus on court de risque d’avoir des troubles cognitifs", conclut le Dr Yonas Geda, le principal auteur de l’étude, interrogé par le Daily Mail. La solution ? “Réduire le nombre de calories et manger des aliments bons pour la santé reste le moyen le plus simple de prévenir la perte de mémoire liée à l’âge."

Sans surprise, une alimentation équilibrée et de l’exercice régulier constitue l’association idéale pour retarder l’apparition de maladies chroniques et les démences.
Pour vieillir en bonne santé, il est conseillé aux plus âgés de suivre ces recommandations alimentaires : faire quatre repas dans la journée (petit déjeuner, déjeuner, goûter, dîner), consommer des protéines à chaque repas, en mettant l’accent sur les poissons, les laitages et les œufs, davantage que la viande.

Importants aussi, les aliments riches en calcium pour prévenir l’ostéoporose, ainsi que les fibres et les vitamines, présentes dans les céréales, les fruits et les légumes. Enfin, on n’oublie pas de boire au minimum 1 litre voire 1,5 litres d’eau par jour, pour éviter la déshydratation, la sensation de soif ayant tendance à diminuer avec l’âge.
Bien sûr, on évite l’excès de sucres et d’alcool, les aliments trop riches en graisse, dangereux pour lecholestérol>> A lire aussi : Alimentation et recettes anti-cholestérol

 

Auteur : Emilie Cailleau

 

Mondadori - Topsante

Commenter cet article