Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La pilule du futur de Bill Gates

Publié le par M.Hermassi

Il y a des gens qui pensent avec leur cerveaux pendant que d’autres, le font avec leur panse !! Bill Gates, avec sa fortunes personnelle tente de réduire la démographie galopante avec des moyens contraceptifs de haute technologie, Dubaï veut bâtir le plus grand centre commercial du monde !!

                                         Hermassi

Un implant, contrôlable depuis une télécommande, pourra être utilisé de façon pérenne, pendant 16 ans sans aucune intervention

 

 

Un implant, contrôlable depuis une télécommande, pourra être utilisé de façon pérenne, pendant 16 ans sans aucune intervention. Une révolution.


 

Une puce sous-cutanée que l'on peut garder 16 ans en guise de contraception, tel est le produit-miracle qu'est en train de mettre au point une équipe de chercheurs du prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT), financée par la Fondation Bill & Melinda Gates. La puce sera utilisable avec une télécommande on/off afin d'activer - ou non - la puce contraceptive. 

D'une taille de 20 millimètres, elle délivrera depuis son petit réservoir une dose quotidienne de 30 mg de lévonorgestrel, un progestatif utilisé dans les pilules dites "classiques".

2018 ?

C'est pour quand ? Pour bientôt. La méthode de l'implant, fabriqué par la start-up Micro Chips, a d'ores et déjà été testée pendant un mois avec un médicament contre l'ostéoporose chez les femmes ménopausées, avec succès, indique la MIT Technology Review, qui a bon espoir de mettre très bientôt - en 2018 si tout se passe bien -, à disposition des femmes la toute première pilule au monde que celles-ci seront contentes d'oublier.

La Fondation Bill Gates n'en est pas à sa première affaire de contraception. En mars 2013, elle avait ouvert un concours, avec 100 000 dollars à la clé pour qui inventerait le préservatif du futur. C'est l'université de Wollongong (Australie) qui avait décroché le pactole, grâce à un préservatif à base d'hydrogel, pour plus de plaisir pendant les rapports sexuels. Une condition qui figurait d'ailleurs dans le cahier des charges du concours.

LePoint.fr

La pilule du futur de Bill Gates

Commenter cet article