Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sel : en consommer peu pour vivre plus vieux

Publié le par M.Hermassi

Réduire sa consommation de sel dans l'alimentation diminue de 40% les risques de crises cardiaques selon une nouvelle étude scientifique britannique.

Sel : en consommer peu pour vivre plus vieux

Manger moins salé est réellement bon pour la santé et permet de sauver des vies. En effet, diminuer la dose quotidienne de sel dans l'alimentation permet de réduire les risques de mourir de crise cardiaque d'après les résultats d'une étude publiée dans la revue spécialisée médicale BMJ Open.

Les chercheurs du Wolfson Institute of Preventive Medicine de l'Université Queen Mary à Londres ont comparé la réduction de la consommation de sel et le nombre d'infarctus et accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Ils ont analysé les habitudes alimentaires et de vie d'un échantillon de 31.500 Anglais entre 2003, date d'entrée en vigueur des recommandations nationales pour la réduction du sel dans l'alimentation, et 2011.

Manger moins salé prévient des maladies cardiovasculaires

L'apport de sel a diminué de 15% en dix ans dans l'alimentation des Anglais selon les chercheurs. Sur cette même période, les scientifiques ont constaté une baisse de 42% des AVC et de 40% des coronaropathies (maladies des artères) et maladies cardiovasculaires.

«L'apport quotidien en sel a aujourd'hui diminué de 1,4 g en moyenne. Le taux de mortalité par accidents vasculaires est passé de 134 pour 100.000 habitants en 2003 à 78 en 2011. Quant au taux de mortalité par maladies coronariennes, il a chuté de 232 à 139 dans le même laps de temps» explique le Dr Feng J He, épidémiologique cardiovasculaire, co-auteur de l'étude. «Si ces résultats sont encourageants, il reste des efforts à faire. 8 hommes et 6 femmes sur 10 mangent encore trop salé, rappelle le Dr Feng J He.

Conseils pour manger moins salé

Préparez vos menus avec des produits frais qui n'ont subi aucune transformation et évitez de consommer des préparations industrielles beaucoup trop salées.

Assaisonnez vos aliments de préférence pendant la cuisson plutôt qu'après. Cela laisse le temps au sel de les imbiber afin de leur donner un goût plus corsé avec, cependant, une quantité utilisée bien moins importante.

Préférez les épices et les herbes aromatiques pour relever un plat. Et diminuez progressivement votre dose quotidienne pour habituer votre palais.

La dose quotidienne de sel recommandée par le Plan national nutrition santé (PNNS2) est de 8 grammes par jour. Un objectif supérieur à celui fixé par l'Organisation mondiale de la santé qui a estimé ce taux à 5 g par jour. Les Français continuent de trop manger de sel, facteur de risque connu d'hypertension artérielle et de maladies cardio-vasculaires.

Topsante

Commenter cet article