Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #insolite tag

Deux squelettes vieux de 700 ans retrouvés main dans la main au Royaume-Uni

Publié le par M.Hermassi

Des archéologues bénévoles ont découvert près d'un village britannique deux squelettes, un homme et une femme, enterrés main dans la main

Deux squelettes vieux de 700 ans ont été retrouvés main dans la main au cœur d’un site du comté de Leicestershire en Angleterre. Selon les archéologues, l’endroit aurait peut-être été en son temps un lieu de pèlerinage important.

Main dans la main depuis sept siècles, ces deux squelettes ont visiblement une longue histoire derrière eux. Ils ont mis au jour lors de fouilles menées sur un site perdu près du village de Hallaton au cœur du comté de Leicestershire en Angleterrae. L’endroit où ont été découvertes les sépultures est connu sous le nom de chapelle Saint Morrell. Empreint de mystère, ce lieu situé au sommet d’une colline aurait peut-être été, au cours du 14e siècle, un lieu de pèlerinage important. Toutefois, l'histoire des deux "amoureux éternels" restent un vrai mystère. Un couple parmi neuf squelettes excavés On doit la découverte à des archéologues bénévoles et volontaires locaux. Durant quatre années, à raison de deux semaines par an, ces derniers ont exploré minutieusement les tréfonds de cette étrange chapelle, censée avoir été construite au somment d’un édifice romain. Au total, neuf squelettes datant de la même époque ont été excavés au cœur de ce qui était à l’époque un cimetière. 

Tous étaient ensevelis sous des pierres. "C'était une tradition populaire en Europe de l'est avec l'idée que le mort reste là où il était", a déclaré Vicky Score, archéologue de l'Université de Leicester qui dirige le projet.  Parmi les restes retrouvés, ceux du supposé couple bras dessus, bras dessous ont attiré l’attention des archéologues. Selon des observations préliminaires, les deux personnes, un homme et une femme avaient plus ou moins le même âge. Mais des analyses supplémentaires seront nécessaire pour pouvoir confirmer ou non cette hypothèse. Pourquoi avoir été enterrés là ? Sur le site, les experts ont également identifié les ossements d’un homme plus âgé, certainement tué lors d’une bataille d’un coup à la tête porté par un objet tranchant. Un autre squelette, s'avère quant à lui être celui d’un jeune homme. Il a été enterré avec les jambes relevés au niveau de la poitrine, laissant supposer un décès pour cause de maladie. Mais là encore, toutes ces hypothèses devront être confirmées par des analyses plus poussées. A l'heure actuelle, les spécialistes ne savent pas très bien pourquoi ces dépouilles ont été enterrées sur ce site étant donnée que le village d’Hallaton disposait d’une église et de son propre cimetière. Deux hypothèses ont été évoquées pour répondre à cette problématique. Selon la première, les personnes enterrées là seraient des fidèles. La deuxième en revanche, suggère qu’il s’agirait d’étrangers, de malades ou de criminels ensevelis loin du village. Le trésor d'Hallaton C'est à 500 mètres de ce site de fouilles qu'il y a 14 ans, un chasseur de trésor a découvert le plus gros butin remontant à l'Âge de fer jamais mis au jour au Royaume-Uni. Après qu'il a retrouvé une centaine de pièces, des fouilles ont été menées par des spécialistes et ont permis de mettre au jour plus de 5.000 pièces en argent et en or, ainsi qu'un casque romain. "Ce qui rend la découverte de la chapelle médiévale doublement excitante, c'est de trouver des restes d'une construction romaine en-dessous", a commenté pour le Leicester Mercury Vicky Score. "Cela montre que ce terrain a été utilisé comme un endroit spécial par les habitants de la région pendant au moins 2.000 ans".

 

Maxisciences

Voir les commentaires

De l'alcool en poudre bientôt commercialisé aux Etats-Unis

Publié le par M.Hermassi

L'alcool en poudre débarque aux Etats-Unis. Il ne s'agit pas d'une plaisanterie. L'entreprisePalcohol qui a élaboré ce produit vient de recevoir l'approbation du bureau de l’alcool et du tabac américain pour commercialiser "quatre saveurs de cocktail en poudre contenant du rhum ou de la vodka", rapporte le Journal de Montréal. Les Québécois s'intéressent particulièrement à cette affaire de part leur proximité avec les Etats-Unis. Et ne semblent visiblement pas favorables à l'arrivée de cette nouveauté sur leur propre marché. "Une cochonnerie monumentale", assure même l'organisme de prévention Educalcool. "Les gens sont inconscients de "triper" sur un produit sans savoir ce que c’est. On ingère le contenu du sachet, ce n’est pas comme un jouet. J’espère qu’on en sera protégé», commente Hubert Sacy d'Educalcool. 

 

Le Télégramme, l'info vous suit partout

Voir les commentaires