Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #beaute tag

Coloration : connaissez-vous le splashligt ?

Publié le par M.Hermassi

Coloration : connaissez-vous le splashligt ?

Beauty alerte : une nouvelle tendance coloration est en train de voir le jour sur la Toile : le splashlight. Après le tie & dye ou ombré hair qui consistait à éclaircir la pointe de ses cheveux, cette technique capillaire est une décoloration horizontale d'une partie des cheveux, en plein milieu des longueurs.L'effet d'un faisceau laserA l'origine de ce phénomène, il y a Aura Friedman, coloriste renommée chez les stars américaines comme Lady Gaga ou M.I.A. La jeune femme vient de poster sur son Tumblr des photos de sa chevelure lisse fraîchement décolorée façon splashlight. En quelques jours, elles ont été partagées par de nombreux médias américains faisant la part belle aux nouvelles tendances coiffures, comme le magazine Allure auquel la coloriste a expliqué son idée. "Je voulais créer l'effet d'un faisceau laser qui vient frapper les cheveux à un certain endroit. " Un effet réussi ! Alors, le splashligt sera-t-il le nouveau tie & dye ? 

Elle

Voir les commentaires

Une maison de rêve en Italie, nomade et construite

Publié le par M.Hermassi

Une maison de rêve en Italie, nomade et construite dans le respect de l'environnement, impressionne par sa beauté et sa simplicité.

Cette maison, écologique et nomade, représente sûrement le concept d'habitation de demain, annonce TrendsNow. Située au beau milieu d'un paysage laissant rêveur, "The Fincube House" a été construite par l'architecte et designer Werner Aisslinger à Ritten, une petite commune italienne perchée à 1.200 mètres d'altitude. Elle permet ainsi à ses habitants de profiter d'une vue imprenable sur le massif des Dolomites. Tous les amoureux de la nature pourront ainsi résider dans cette surprenante maison en bois construite dans le respect de l'environnement. De plus, son concept de mobilité est impressionnant. Elle peut en effet être montée et démontée autant que de fois que l'on souhaite pour la transporter sur toutes sortes de terrains différents !

Découvrez "The Fincube House" en images en cliquant sur le lien ci-dessous : 

The Fincube par l'architecte Werner Aisslinger 

The Fincube par l'architecte Werner Aisslinger 2

The Fincube par l'architecte Werner Aisslinger 3

The Fincube par l'architecte Werner Aisslinger 6

Gentside

Voir les commentaires

Comment faire pousser les cheveux plus vite ?

Publié le par M.Hermassi

Comment faire pousser les cheveux plus vite ?

Faire pousser ses cheveux plus vite, ce serait tellement pratique !… Mais comment faire ? S'il n'existe pas encore de produit miracle menant à une pousse de cheveux spectaculaire, on peut toutefois obtenir de bons résultats grâce à quelques astuces. En effet, une bonne pousse des cheveux commence par le fait d'en prendre soin le mieux possible.

Découvrez tous nos conseils pour stimuler la vitesse de croissance de vos cheveux et vous aider à obtenir une belle et longue chevelure !

Comprendre le fonctionnement des cheveux

Pour faire pousser les cheveux plus vite, il est important de comprendre la vie du cheveu. Il pousse par sa racine, laquelle se développe sous le cuir chevelu dans une minuscule enveloppe appelée le follicule pileux. Il émerge de la racine par la papille, située à la base de la racine et par laquelle le sang arrive et l'alimente. C'est donc "la matière première" que contient le sang qui va permettre au cheveu de grandir. Dans un deuxième temps, le sang passe de la papille à la matrice, où se situent les cellules de reproduction du cheveu, lesquelles sont les plus rapides de l'organisme.

La durée de vie d'un cheveu (son cycle de vie) est génétiquement prédéfini. Pour les hommes, il est en moyenne de 3 ans tandis que pour les femmes, il peut aller jusqu'à 4,5 ans environ.

De quels facteurs dépend la pousse des cheveux ?

La pousse des cheveux dépend de ce que le sang apporte à la racine, donc de notre régime alimentaire. Pour favoriser la pousse des cheveux, on recommande :

  • Les protéines soufrées que l'on trouve dans le poulet, la sole, le thon, le fromage, le jaune d'oeuf, les haricots, les lentilles, ou encore les amandes et les pistaches ;
  • Les oligo-éléments comme le zinc et le magnésium, que l'on trouve dans la banane, le cacao, les huitres, les crevettes, le jaune d'oeuf, le soja, les céréales, le pain complet…
  • Le fer qui se trouve dans les moules, le jaune d'oeuf, les huitres, la farine de soja, les céréales, les amandes et les noisettes…
  • Ainsi que les vitamines A, B et C présents dans la plupart des aliments.

La santé de la racine du cheveu est également à prendre en compte. Son développement ne doit pas être bridé par des impuretés qui s'agglutinent à sa base et qui risquent de l'asphyxier.

La vitesse de croissance du cheveu dépend du "programme génétique" de chaque individu et de son ethnie. Ainsi, pour un type caucasien, le cheveu pousse en moyenne d'1 cm/mois, pour un type africain de 0,8 cm/mois et pour un type asiatique, de 1,5 cm/mois.

La pousse du cheveu dépend également des sécrétions des hormones sexuelles véhiculées par le sang.

Enfin, les changements de saisons influent sur la pousse des cheveux. En été, la pousse est dynamisée par le soleil contrairement à l'hiver et l'automne, où tout ce mécanisme est plus en latence.

Les do et les don't 

Avoir les cheveux souvent attachés n'est pas un frein à une bonne pousse des cheveux dans la mesure où l'attache est lâche. En revanche, si l'attache est trop serrée, les cheveux peuvent casser, voire tomber, par la traction continuelle exercée sur les racines. Attention donc !

A éviter également, le séchoir trop chaud et trop près du cuir chevelu, ou encore les fers à friser ou à lisser qui abîment le cheveu et peuvent faire casser. En ce sens, ils empêchent la chevelure de pousser de façon uniforme.

Il est recommandé d'utiliser des brosses conçues à partir de matières naturelles, telles que les brosses en fibres de sanglier par exemple, afin d'empêcher les cheveux de casser. Les brosses synthétiques sont vivement déconseillées. Hélène Clauderer, Fondatrice du Centre Clauderer et spécialiste du traitement des cheveux, est néanmoins contre l'utilisation de la brosse. Elle affirme qu'il est "aberrant de conseiller aux jeunes filles de se brosser sans arrêt les cheveux alors que les grands coups de brosse les arrachent. De plus, l'électricité statique provoquée par la brosse sensibilise la kératine. Si vous avez des noeuds, il suffit de les enlever délicatement au peigne" explique-t-elle.

Vous pouvez également noter que la laque dessèche, abîme et casse le cheveu. De même, les colorations répétées et autres manipulations chimiques agressent la kératine du cheveu qui va s'affiner et se casser.

Le calcaire est également mauvais pour les cheveux, surtout s'ils sont fragiles. Il vaut donc mieux les laver à l'eau douce.

Il est aussi bon de prendre l'habitude de faire des masques naturels à base de protéine de collagène associée à des huiles végétales pour nourrir et hydrater les cheveux. Attention surtout à ne pas utiliser de masque contenant des produits à base de silicone et autres substances qui sont nocives pour le cheveu.

Stimuler la pousse des cheveux

La pousse des cheveux est liée au système émotif. De ce fait, à partir du moment où l'on a un sommeil normal et régulé ainsi qu'une vie équilibrée, les cheveux le ressentent. En effet, une mauvaise hygiène de vie raccourcit le cycle du cheveu, lequel sera donc forcément moins long.

Il est conseillé de boire beaucoup d'eau et d'avoir une alimentation équilibrée, riche en protéines soufrées, en fer, en vitamines A, B et C ainsi qu'en zinc et en magnésium.

Les produits locaux "activateurs de pousse" assurent une pousse plus rapide, tout en renforçant la vigueur du cheveu. Il existe une dizaine de marques sur le marché.

En plus de ces soins locaux, il peut être intéressant de faire une cure de compléments alimentaires. Une cure en vitamines B, acides aminés et zinc est un bon choix. De même une cure de levure de bière apporte des éléments nutritionnels nécessaires pour donner de la force aux cheveux (magnésium, vitamines de groupe B). Le zinc est aussi très important. Les cures aux huiles essentielles, qui nourrissent en profondeur les cheveux, sont également recommandées à condition qu'elles soient bien dosées. Certaines appréhendent souvent ces cures de peur qu'elles accélèrent en même temps la pousse des poils. Hélène Clauderer nous répond que seuls les acides aminés soufrés peuvent agir de la sorte sur le poil. A contrôler donc !

Masser régulièrement son cuir chevelu stimule la racine et donc le cheveu, ce qui encourage à la pousse des cheveux. En effet, les massages vivifient la circulation du sang vers les racines et assouplissent le collagène des tissus environnant la racine, dégageant ainsi plus d'espace pour sa pleine activité. A éviter néanmoins si la chevelure est trop grasse.

Enfin, il faut se méfier des shampooings "miraculeux" accélérateurs de pousse. En effet, pour activer la pousse d'un cheveu, il faut atteindre sa racine, située à 4 mm sous le cuir chevelu. Or, le shampooing ne pénètre pas sous le cuir chevelu. Par ailleurs, les substances requises (huiles essentielles, vitamines, minéraux) doivent être infiniment plus puissantes et concentrées que celles que l'on retrouve diluées dans les ingrédients lavants d'un shampooing. Elles nécessitent également une technique de massages et un temps de pause plus long, afin de pénétrer dans le derme.

Mythe ou réalité ?

Une légende urbaine affirme que se couper les pointes au premier quartier de lune agirait sur les cheveux. S'il s'agit du premier quart montant, cela stimulerait la vitesse de pousse des cheveux et s'il s'agit du premier quart descendant, cela ferait pousser les cheveux plus épais. Les effets n'ont à ce jour jamais été prouvés alors pour obtenir une réponse, il ne vous reste plus qu'à essayer !

Par Sandra Rosinsky - Mis à jour le 14 octobre 2011

DoctissimoDoctissimo

Voir les commentaires

DETOX : LE BOULEAU, UN SUPER PURIFIANT POUR LA PEAU

Publié le par M.Hermassi

Detox : le bouleau, un super purifiant pour la peau

Nettoyer, purifier, régénérer, c’est la promesse de ce bel arbre à l’écorce argentée. Tant sur la peau que dans l’organisme, le bouleau n’a pas son pareil pour chasser les toxines. C’est ce qu’il nous faut pour bien commencer l’année !

1. DÉTOX : LE BOULEAU, NOUVEL ANTI-ÂGE

Haut, élancé, le bouleau se contente de peu. Il pousse volontiers sur des terres pauvres, et on le trouve même à 2 000 mètres d’altitude. Rien qu’en Europe, il en existe quatre variétés, mais l’arbre "à la peau d’argent" est aussi présent en Asie et en Amérique du Nord. Sous les climats tempérés, il vit entre quinze et trente ans, alors qu’il atteint les cent ans plus au nord. C’est peut-être pour sa longévité qu’il est vénéré depuis des siècles par les Slaves et les Scandinaves. À moins que ce ne soit pour ses vertus purifiantes, issues de la sève et des feuilles, dont on fait des soins détoxifiants. On retrouve l’extrait de bouleau jusque dans les shampooings. Parce qu’il tonifie le cuir chevelu, calme les démangeaisons et évite la formation des pellicules grâce à son action antibactérienne et anti-inflammatoire.

 

Connu depuis quelques années pour ses vertus hydratantes, le rhamnose, un sucre extrait du bouleau, est utilisé désormais pour ses propriétés anti-âge. La marque Vichy a en effet montré que le rhamnose cible le derme papillaire (zone superficielle du derme) afin de relancer l’activité des cellules cutanées dans toutes les couches de la peau. Parfaitement toléré par les épidermes sensibles, cet actif est extrait du bouleau par hydrolyse, puis filtré sans chimie.

>> A lire aussi : Anti-âge : la chlorophylle fait des merveilles

2. DÉTOX : LE BOULEAU, DES ACTIFS DRAINANTS

C’est au printemps, quand les bourgeons se transforment en feuilles virevoltantes, que la récolte a lieu. Une période où elles sont très riches en substances nutritives, en acides aminés notamment. Et ce n’est pas tout ! Car les feuilles de bouleau contiennent un cocktail de flavonoïdes, saponine, tanins, potassium, vitamine C et acides phénols. Une formulation unique qui leur confère une activité à la fois drainante, purifiante et régénérante.

 

• On les utilise dans les soins minceur sous forme d’huile, à masser sur les zones concernées, ou dans des boissons détoxifiantes à prendre en cure. Pour recueillir tous ces bienfaits sous forme d’extrait huileux, les feuilles macèrent dans une base d’huile végétale, tournesol par exemple, chauffée à 37°C durant une semaine. Pour obtenir un extrait aqueux, les feuilles sont séchées, puis chauffées dans de l’eau à 100°C pendant plusieurs heures.

>> A lire aussi : Les recettes détox pour chasser toxines et kilos

A

3. DÉTOX : 5 SOINS PURIFIANTS AU BOULEAU

- Crème peau neuve
La sève de bouleau hydrate l’épiderme et renforce les cellules cutanées. Et des acides de fruits lissent le grain de peau et rehaussent l’éclat du teint.

Crème peau neuve, Melvita, 19,90 € les 50 ml.

 

- Formule Drainante
À diluer dans de l’eau chaude, ce concentré de bourgeons de bouleau, de genévrier et de romarin aide à chasser les toxines de l’organisme.

Élixir détox bio, Nature & découvertes, 16,95 € les 50 ml.

 

- Lotion tonifiante
Un cocktail de plantes, dont un extrait d’écorce de bouleau, qui traite les déséquilibres capillaires et régénère le cuir chevelu.

Lotion capillaire au neem, Dr Hauschka, 14,20 € les 100 ml.

 

- Sève revitalisante
De la sève de bouleau pure qui draine, combat larétention d’eau et stimule le métabolisme. À boire pour être en forme et que ça se voie.

Sève de bouleau bio, Santarome, 16,15 € les 500 ml.

 

- Huile désinfiltrante

 

Des extraits végétaux qui drainent et favorisent la circulation : bouleau, petit houx, huiles essentielles stimulantes. Dans une base d’huile végétale riche invitant au massage.

 

Huile de massage minceur, Weleda, 19 € les 100 ml.

Auteur : Joy Pint

 

Topsante.com 

 

 

Voir les commentaires

Astuces de grand-mère : des détournements beauté anti-crise

Publié le par M.Hermassi

Trousse de beauté bio

Cosmétologue de jour et blogueuse beauté décryptant les coulisses du monde de la beauté la nuit, Sophie, alias (dé)maquillages, connait les actifs cosméto sur le bout des doigts. Véritable pro de la beauté, elle nous parle de ses meilleurs détournements de cosmétiques.

Utiliser sa crème pour le corps comme démaquillant
Vous avez envie d'alléger votre valise avant de vous envoler pour des vacances de rêve ou de gagner un peu de place dans votre mini salle de bains ? Alors vous pouvez renoncer aux démaquillants (attention, on n'a pas dit au démaquillage quotidien). Selon notre blogueuse, une simple crème pour le corps peut très bien faire l'affaire car, au niveau formulation, on retrouve les mêmes actifs. Dans un démaquillant, c'est la phase grasse, c'est-à-dire l'huile, qui démaquille. Or cette phase grasse est aussi présente dans les soins pour le corps. C'est aussi vrai avec une crème pour le visage (mais comme c'est tout de même un peu plus cher, on évitera pour une question de budget). Attention tout de même, vérifiez bien que votre crème pour le corps ne contient ni parfum ni alcool. Préférez des crèmes basiques. Vous pourrez également les utiliser sur les yeux mais, si vous vous maquillez beaucoup, elles ne seront pas aussi efficaces qu'un démaquillant spécifique.

Et si ma crème corps peut me servir de démaquillant alors mon démaquillant peut aussi me servir de crème corps ? Eh bien, oui et non. Les démaquillants étant parfois trop légers, ils peuvent ne pas être assez hydratants. 

Le pouvoir des huiles de cuisine

L'ingrédient beauté magique existe. Mais ne le cherchez pas dans votre salle de bains. Pour le trouver, il va falloir faire un tour dans vos tiroirs de cuisine, au rayon des huiles végétales. Eh oui, l'huile avec laquelle vous assaisonnez vos salades peut aussi être une précieuse alliée beauté. Maintenant, vous le savez, ce qui enlève le maquillage, c'est le gras. Il est donc facile d'en déduire que vos huiles alimentaires peuvent elle aussi venir à bout de votre make-up. Se démaquiller avec son huile d'olive, ça parait fou et pourtant ça marche. 

Les huiles alimentaires sont également de parfaits soins nourrissants. On peut ainsi les utiliser le soir à la place de sa crème de nuit. Leur atout incontestable ? Elles sont riches en acides gras et en vitamines et surtout ce sont les mêmes que ceux présents dans nos cellules. Elles peuvent donc vraiment utiliser ces actifs essentiels pour avoir une belle peau. Le mieux est de se servir de son huile alimentaire comme d'un sérum. On l'applique sur peau propre et nue. Elle va alors rapidement pénétrer la peau et la nourrir en profondeur. Puis on pose sa crème de nuit habituelle par-dessus, qui va alors servir d'imperméable pour empêcher l'eau et le gras de s'évaporer.

Utiliser sa poudre de soleil comme shampooing sec

On savait que le maquillage pouvait redonner du peps à notre visage, mais voilà qu'on apprend qu'il peut aussi redonner vie à nos cheveux. Selon Sophie, on peut ainsi sans problème utiliser sa poudre de soleil comme un shampooing sec (on pense juste à changer de pinceau avant). En effet, à peu de choses près, la composition d'une poudre de soleil, ou même d'un fond de teint poudre libre ou poudre sèche, est à peu de choses près la même que celle d'un vrai shampooing sec : du talc et des poudres absorbantes. Sauf que, forcément, la poudre bronzante contient également des pigments colorés et c'est là tout son intérêt. Fini l'effet blanc, limite sale, laissé par le shampooing sec. Une utilisation insolite testée et approuvée par notre blogueuse qui prélève la poudre au pinceau avant de l'appliquer sur les racines. Pas besoin de brosser après et on gagne un jour de shampooing. Pour les cheveux fins, cela permet également de donner du volume.

Remplacer son savon pour les mains par de l'huile de douche 

L'huile de douche, ça lave. A priori, ça on le sait. Donc oui, on pourrait très bien l'utiliser pour se laver les mains au quotidien. Mais quel intérêt ? Notre pousse-mousse ne nous suffit-il pas ? En fait, selon Sophie, utiliser son huile de douche (ou même son huile démaquillante) à la place de son savon pour les mains habituel est surtout très intéressant quand on a les mains très sèches. Les huiles lavantes ou démaquillantes contiennent, comme notre savon, des tensio-actifs (ce sont eux qui nettoient la peau). Mais ceux des huiles sont plus doux. Et deuxième bénéfice, l'huile, en plus de laver, nourrira également la peau. Quand on a les mains sèches, après chaque lavage, on a ainsi la peau qui tiraille. Là, non. Au contraire, elle sera même toute douce. On préférera tout de même utiliser une huile de douche à un démaquillant. Les propriétés sont les mêmes, mais c'est moins cher.

http://demaquillages.blogspot.com/

Plurielles

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 > >>