Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une prothèse testiculaire, à quoi ça sert?

Publié le par M.Hermassi

Les locaux de l'ancienne entreprise PIP, à la Seyne-sur-Mer, le 30 décembre 2011.

SANTÉ - PIP ne fabriquait pas que des prothèses mammaires...

Après les implants mammaires, les prothèses testiculaires. D’anciens salariés de PIP, la société qui fabriquait des prothèses mammaires défectueuses, ont affirmé ce jeudi que l’entreprise «fabriquait également des prothèses de testicules en silicone». Une activité non déclarée, et méconnue.

Remplacer un organe retiré chirurgicalement

«Les indications ne sont pas esthétiques», prévient d’emblée le Dr Jean-Luc Roffé, chirurgien plastique. Les patients qui se font poser ce type de prothèses le font «dans 99,99% des cas après un cancer des testicules ou une torsion dans l’enfance». Il s’agit alors de remplacer l’organe qui a été retiré chirurgicalement.

Exactement comme dans le cas d’une reconstruction mammaire après l’ablation d’un sein atteint de cancer, l’intervention est alors prise en charge par la sécurité sociale. Elle est cependant peu fréquente, selon le chirurgien plastique, qui rappelle qu’«aujourd’hui on sauve 90% des testicules en cas de torsion». De plus le recours à la prothèse après une ablation n’est pas systématique.

«Moins visible qu’une paire de seins»

«C’est quand même moins visible qu’une paire de seins», explique Jean-Luc Roffé. L’intervention est d’ailleurs plutôt pratiquée par les urologues. Dans l’immédiat, rien ne permet d’ailleurs d’affirmer que les éventuelles prothèses PIP sont défectueuses. Même si, sur les forums santé, certains patients font état de signes inquiétants.

«Bonjour à tous, ça fait 14 ans que j'ai une prothèse aussi, et je me suis aperçu hier qu'elle était dégonflée; je pense qu'il y a dû y avoir une fuite, suite à des jeux amoureux un peu trop ...; je vais demander à la remplacer», écrit Hervé sur le forum e-sante.fr., tout en s’interrogeant: «Est-ce qu'il y a un risque si le produit qui s'est répandu reste comme ça dans l'organisme quelque temps?»

 Julien Ménielle

Prothèses pectorales

«Les prothèses pectorales sont posées dans des cas de malformations thoraciques, comme les enfoncements», indique Jean-Luc Roffé. L’indication est selon lui exceptionnellement esthétique, et l’intervention est prise en charge par la sécurité sociale. Le chirurgien doute que PIP en ait réellement fabriquées: «elles se font sur mesure, très peu de laboratoires dans le monde le font».

20minutes.fr

Commenter cet article