Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une prière pour Ben Ali diffusée sur la TV tunisienne

Publié le par M.Hermassi

Une prière pour Ben Ali diffusée sur la TV tunisienne 

Ce week-end, sur une chaine de télévision tunisienne l’enregistrement d’un prière a été diffusée et celle-ci était consacrée au président déchu Ben Ali.

Ce week-end, les téléspectateurs tunisiens ont eu la surprise  sur leur petit écran l’enregistrement d’une prière qui demandait à Dieu"d'assurer plein de succès" au président déchu Zine el Abidine Ben Ali. Cela n’est pas passé inaperçu et les critiques et commentaires ironiques n’ont pas tardé à fuser sur les réseaux sociaux.

En effet, comme l’a déclaré l’agence de presse tunisienne, l’enregistrement a été diffusé sur la chaine Watanya 1 à une heure de grande écoute, peu avant les informations de 20 heures, samedi soir, la veille de L'Aïd. Il s’agissait d’un "enregistrement ancien de chants liturgiques" à l'issue desquels un chanteur, Fawzi Ben Gamra, a prié pour "le succès" de l'ex-président. Sur Facebook, on pouvait lire à propos de la diffusion "Aie, Aie, Aie, j'ai mal aux oreilles", ou encore "Quand donc la Tunisie sera-t-elle définitivement purifiée des partisans de l'ancien régime?" Un autre internaute a sobrement résumé les faits : "Énorme bourde".

Après être resté 23 ans à la tête de l’État tunisien, Ben Ali a quitté son pays pour l’Arabie Saoudite en janvier dernier. Cette erreur de la télévision publique est d’autant plus surprenante que l’ancien président avait réprimé la révolte qui avait embrasé son pays dans le sang. Depuis les élections du 23 octobre dernier et le véritable raz de marée électoral qui avait poussé la grande majorité de la population aux urnes pour les premières élections démocratiques de l’histoire de la Tunisie, il semblait que le pays avait définitivement tourné la page avec les temps sombres de l’autoritarisme. Mais si l’on en croit les déclarations de responsables de la chaîne, cette diffusion serait en fait une erreur.

La Présidence de l’Établissement de la télévision tunisienne (ETT) a précisé dans un communiqué que "le responsable du visionnage des programmes musicaux (de Watanya 1) serait traduit devant un conseil de discipline".  Un membre de la direction d'ETT, qui a requis l'anonymat, a quant à lui expliqué que "pour le moment, on ignorait si la diffusion de la prière était volontaire ou non".

Gentside

Commenter cet article