Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un exosquelette à usage médical bientôt en Europe

Publié le par M.Hermassi

VIDÉO - La société japonaise Cyberdyne a présenté lundi un appareil motorisé faisant office de squelette externe, destiné aux personnes handicapées.

Il ne pèse que 23 kg et son petit nom est «HAL» (Hybrid Assistive Limb). Arrivé tout droit du Japon, ce nouvel outil futuriste, exosquelette, devrait bientôt changer la gamme des soins proposés dans le cadre d'une perte d'autonomie ou d'une rééducation musculaire sous nos latitudes.

L'exosquelette fonctionne grâce à de multiples détecteurs fixés sur la peau du porteur. Ils permettent de lire les impulsions électriques des nerfs pour les traduire en mouvement. L'engin moteur est programmé pour déplacer l'articulation du malade à l'unisson avec ses mouvements musculaires.

Si les nerfs des patients ne sont pas en mesure de produire un signal, comme dans certains cas de paralysie avancée, «HAL» dispose également d'un «système de contrôle robotique autonome» qui donne à l'Exosquelette des mouvements semblables à ceux des humains.

Avec une autonomie sur batteries de 2h40, cette armure cyborg peut également décupler la force et les capacités physiques d'un porteur sain. HAL est déjà disponible à la location au Japon depuis le mois de mars de cette année. Après avoir implanté une filiale au Danemark, le constructeur Cyberdyne vient d'obtenir les certificats necessaires à son utilisation dans les hôpitaux européens.

 

Un constructeur qui ne manque pas d'humour puisque «Cyberdyne» comme «HAL» sont directement inspirés de films célèbres de science-fiction. Cyberdyne est en effet le nom de l'entreprise qui fabrique l'ordinateur Skynet et ses robots dans la série Terminator, tandis que «HAL» s'inspire du nom de l'ordinateur de bord dans 2001 L'odyssée de l'espace de Stanley Kubrick.

LeFigaro.fr

Commenter cet article