Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sexe : perdre sa virginité tard permettrait une meilleure vie de couple

Publié le par M.Hermassi

Plus vous attendez pour avoir votre première relation sexuelle, mieux ce serait pour votre couple

 

Des psychologues ont découvert que celles et ceux qui perdent leur virginité après 20 ans seraient plus heureux dans leur couple.

 

Voilà une étude pour le moins surprenante. D'après des psychologues, les personnes qui attendent plus longtemps pour perdre leur virginité seraient plus heureuses dans leur couple. Néanmoins, ces dernières seraient moins enclines à se marier. Le profil type serait plutôt un homme ou une femme qui a eu une éducation universitaire et qui est bien payé dans son travail. Si le cliché veut qu'être dépucelé plus tôt permettrait des relations amoureuses plus romantiques à l'âge adulte, la scientifique Paige Harden, de l'Université du Texas, aux États-Unis, le contredit.  

Cette dernière a souhaité effectuer ses recherches sur le timing de l'initiation sexuelle dans l'adolescence et les effets que cela aurait sur la vie adulte. Le docteur Harden a utilisé des données due l'Enquête longitudinale nationale sur la santé des adolescents pour mener à bien son investigation. Ainsi, 1.659 frères et sœurs ont été suivis de l'âge de 16 ans jusqu'à l'âge de 29 ans. Chacun a été classé selon trois critères : ceux qui ont eu leur premier rapport sexuel tôt (plus jeune que 15 ans), dans un temps normal (de 15 à 19 ans) ou tard (après 19 ans). 

Comme prévu, elle a trouvé que les personnes qui attendaient pour avoir leur première relation sexuelle avaient un plus haut niveau d'éducation et gagneraient plus d'argent lors de la vie adulte comparé aux plus précoces. 

« Il est possible, par exemple, que les gens qui ont eu leur première relation sexuelle tard rencontrent certaines caractéristiques, comme plus de stabilité, ce qui provoque, en aval, des effets sur la qualité d'une relation », explique Paige Harden avant d'ajouter qu'ils « pourraient être meilleurs dans leur choix du ou de la partenaire sexuelle, ce qui amène une réticence à entrer dans l'intimité de la relation à moins qu'ils soient déjà satisfaits ». 

Le docteur Harden affirme : « c'est aussi possible, cependant, que les gens qui ont leur première relation sexuelle rencontrent des expériences différentes par la suite évitant des relations agressives ou de la victimisation ». 

 

Atlantico.fr

 

 

Commenter cet article