Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sauter le petit déj' donne envie de manger gras

Publié le par M.Hermassi

 

Une étude du cerveau par IRM montre que l'on est plus attiré par la nourriture riche en graisses quand on ne prend pas de petit déjeuner.

C'est un conseil désormais connu: pour éviter les fringales, il est préférable de prendre un petit-déjeuner consistant le matin. D'ailleurs, les personnes qui respectent ce principe sont en moyenne plus minces que les autres. Restait à comprendre pourquoi. Des chercheurs britanniques ont présenté à la conférence de neurosciences de la Nouvelle Orléans leurs travaux sur l'un des mécanismes cérébraux engagés. Leurs études sur le cerveau de 21 volontaires montrent qu'attaquer la journée le ventre vide conduit non seulement à manger plus sur la journée, mais aussi à avoir davantage envie de plats riches en graisses.

L'équipe du Dr Tony Goldstone de l'Imperial College London a observé à deux occasions l'activité du cerveau des 21 participants, âgés d'environ 25 ans. Le premier jour, les chercheurs ont demandé aux volontaires, qui n'avaient pas pu prendre de petit déjeuner, d'évaluer leur envie de divers plats qui leur étaient présentés sur des photos. L'activité de leur cerveau, et notamment du cortex orbitofrontal, une zone qui s'anime lorsque l'on pense à un aliment que l'on apprécie, était en parallèle mesurée par IRM. Même expérience la fois suivante, cette fois une heure et demi après un petit déjeuner copieux de 730 calories composé de céréales et de tartines à la confiture.

Les résultats ont montré que le cerveau s'animait davantage devant des images de plats riches en graisses type pizzas ou chocolat quand les volontaires n'avaient pas pris de petit-déjeuner. En revanche, l'activité suscitée par les photos de plats peu caloriques - poisson, légumes - était la même, petit-déjeuner ou pas.

Les participants se sont ensuite vus proposer un déjeuner où ils pouvaient manger autant qu'ils le souhaitaient. Ceux qui n'avaient pas petit-déjeuné ont mangé 20% de plus que les autres.

Selon Dr Goldstone, ces résultats sont logiques si on les considère selon la logique de l'évolution: «Si vous êtes en carence d'énergie, vous n'allez pas perdre votre temps à manger de la laitue!», a commenté l'expert.

 

LeFigaro.fr


 

 

Commenter cet article