Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouveau portrait-robot du «prédateur des bois»

Publié le par M.Hermassi

Les enquêteurs sont à la recherche de tout témoignage concernant cet homme, soupçonné d'avoir agressé au moins cinq jeunes filles entre 1998 et 2008, notamment dans l'Essonne. Un numéro spécial a été mis en place.

Un regard glaçant, qui correspond à l'homme «froid» et «déterminé» décrit par ses victimes. Depuis plusieurs années, les gendarmes de la section de recherches (SR) de Paris et les policiers de la brigade de protection des mineurs (BPM) piétinent dans le cadre de l'enquête sur un violeur en série,soupçonné de s'en être pris, entre 1998 et 2008, à au moins cinq jeunes filles, notamment dans l'Essonne.

Nouveau portrait-robot du suspect. Crédits photo : Préfecture de police. Images de vidéosurveillance du 8 juin 2008. Le suspect y menace sa victime avec un couteau dans la manche. Crédits photo : Préfecture de police.
Nouveau portrait-robot du suspect. Crédits photo : Préfecture de police.

Souhaitant relancer l'affaire, la direction de la police judiciaire de la préfecture de police vient de décider de lancer un appel à témoins, avec la diffusion d'un nouveau portrait-robot (photo ci-contre), et la mise en place d'une cellule spéciale, joignable au 0800 00 27 08 ou par courriel àpppj-appelatemoin@interieur.gouv.fr.

L'individu recherché par les enquêteurs présente les caractéristiques physiques suivantes : type européen, âgé d'une petite cinquantaine d'années, de grande taille (entre 1,85 et 1,90 m), mince mais carré d'épaules, cheveux poivre et sel coupés généralement très courts, yeux très bleus et clairs lui donnant un regard métallique, visage émacié, rides naso-labiales, une boucle d'oreille à gauche.

Le dernier viol remonte au 8 juin 2008, quand une adolescente de 16 ans avait été enlevée dans le hall d'un immeuble de la rue Nationale (XIIIe), contrainte par le suspect, sous la menace d'un couteau, de monter dans une voiture, une Clio bleue. L'homme l'avait conduite dans la forêt des Grands-Avaux, à Champcueil (91), où il l'avait violée puis abandonnée sur place. De cette dernière agression, les enquêteurs sont parvenus à extraire des clichés du suspect, à partir d'une caméra de vidéosurveillance de l'immeuble, qu'ils ont décidé de rendre publics.

LeFigaro.fr


Commenter cet article