Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mars : Curiosity va bientôt analyser son premier échantillon de sol

Publié le par M.Hermassi

Jeudi, la NASA a annoncé que Curiosity allait franchir une nouvelle étape de sa mission. Le rover procédera au cours des deux prochaines semaines à son premier prélèvement de sol martien et à l'analyse de cet échantillon.

 

Mercredi, Curiosity a laissé une empreinte de taille sur le site appelé Rocknest pour donner aux ingénieurs l'opportunité d'examiner la distribution des particules dans le sol (Crédits : NASA/JPL-Caltech)

Après avoir étudié sa première roche, Curiosity va bientôt analyser son premier échantillon de sol ! C'est ce qu'a indiqué jeudi la NASA dont les équipes se préparent activement à cette nouvelle opération.  Aujourd'hui, le rover est toujours en chemin vers la région appelée Glenelg mais il vient tout juste de s'arrêter pour lui aussi, se préparer à cette nouvelle phase de sa mission. D'après les informations dévoilées, les opérations de préparation vont notamment consister à tester les capacités du robot à collecter des prélèvements de sol puis à faire fonctionner sa perceuse pour obtenir des échantillons de poudre issus des roches.

Dans ce but, Curiosity a d'ailleurs utilisé l'une de ses roues mercredi pour érafler le sol et exposer du matériau frais. Une initiative qui lui a d'ailleurs donné l'occasion de livrer sa toute première photo d'empreinte. "Nous avons désormais atteint une phase importante qui va apporter les premiers échantillons solides aux instruments analytiques d'ici deux semaines", a expliqué Michael Watkins, du Jet Propulsion Laboratory de Pasadena. "Curiosity s'est tellement bien conduit que nous avons fait de gros progrès durant les deux premiers mois de la mission",  a t-il précisé.

Après la phase de tests, le rover ramassera à deux reprises un peu de sol, le secouera en profondeur dans la chambre de traitements des échantillons pour nettoyer les surfaces internes puis se débarrassera de l'échantillon. Curiosity ramassera et secouera alors une troisième mesure de sol et la placera sur le plateau d'observation afin qu'elle soit inspectée par les caméras. Une portion de ce troisième échantillon sera également analysée par l'instrument CheMin (Mineral-identifying chemistry and mineralogy). Ajouté à cela, un quatrième prélèvement sera effectué et livré à la fois au CheMin et à un autre instrument capable d'analyser les échantillons (SAM) et qui se chargera d'en identifier les ingrédients chimiques. 

Des étapes pour s'assurer que l'échantillon est bien martien

L'endroit où Curiosity va réaliser ces prélèvements a été baptisé "Rocknest" et mesure environ 2,5 mètres sur 5 mètres. "Nous sommes sur le point de jeter un coup d'oeil rapproché à la distribution de la taille des particules dans le sol pour être sûrs que c'est ce que nous voulons. Nous sommes très prudents pour cette première fois à utiliser la pelle sur Mars", a commenté Daniel Limonadi du JPL cité dans un communiqué de la NASA. Ne voulant rien laisser au hasard, les chercheurs veulent en effet n'avoir aucun doute sur ce qu'ils analysent.

"Nous voulons être sûrs que le premier échantillon que nous analysons est sans ambigüité martien, donc nous procédons à ces étapes pour retirer tout matériau résiduel venant de la Terre qui pourrait être sur les parois du système d'analyse des échantillons", a t-il encore ajouté. Après le travail sur Rocknest, l'équipe du rover prévoit de conduire Curiosity sur 100 mètres environ vers l'est dans la région de Genelg. Là, elle sélectionnera une roche qui servira de première cible pour que le rover utilise sa perceuse.

 

Maxisciences

 

Commenter cet article