Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Manger de l’ail cru réduit le risque de développer un cancer du poumon

Publié le par M.Hermassi

Une étude menée en Chine révèle que consommer cru et régulièrement de l’ail  permettait de réduire le risque du cancer du poumon de moitié.

 Manger de l’ail cru réduit le risque de développer un cancer du poumon

Dans cette nouvelle enquête, les scientifiques du Centre provincial de Jiangsu ont analysé les habitudes alimentaires et mode de vie de 1.424 patients atteints du cancer du poumon et de 4.500 adultes en bonne santé.
Les résultats publiés sur le site Internet de la revue de prévention Cancer ont montré que les patients qui ont mangé de l'ail cru au moins deux fois par semaine étaient beaucoup moins susceptibles d'avoir un cancer du poumon, même s'ils fumaient. En revanche, les scientifiques ne savent pas si l’ail cuit produit les mêmes effets.
L’ail lutte contre les cancers
Des études antérieures ont déjà suggéré que l'ail peut protéger les poumons contre les diverses agressions, et pouvait aussi conjurer d'autres tumeurs malignes, comme le cancer du côlon.
Une autre étude de l'Université de l'Australie du Sud a révélé que l’ail pourrait réduire de 30% le risque de tumeurs de l'intestin.
Cet effet de l’ail semble être lié à une substance chimique appelée l’aciline, libérée lorsque la gousse est écrasée ou hachée.
"En agissant sur certaines enzymes, l’ail frais ou macéré élimine les molécules carcinogènes au niveau du côlon et du foie", explique les chercheurs. «Sont appelées "carcinogènes", les molécules susceptibles d’endommager l’ADN des cellules et, par cette mutation, de provoquer un cancer. L’ail a également une action préventive sur d’autres tumeurs (estomac, col de l’utérus…), car il aide le foie à désintégrer ces molécules carcinogènes et à les éliminer». 
L’ail un vrai aliment santé
L’ail agit aussi sur les principaux facteurs de risque des maladies cardio-vasculaires et du diabète de type 2 : hypertension artérielle, taux de cholestérol et de sucre trop élevés. "Elle aide à dilater la paroi des vaisseaux sanguins", explique Franck Dubus, docteur en pharmacie. Le calibre des artères augmente, ce qui fait baisser la tension. Comme l’ail est aussi diurétique, il réduit le volume d’eau dans le corps, donc le volume sanguin et la pression artérielle ».
L’ail est aussi recommandé dans la prévention du diabète de type 2, car ses principaux actifs aident le foie à réguler l’excès de sucre dans le sang.

Topsante

Commenter cet article