Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les mains, bastion des microbes

Publié le par M.Hermassi

Se laver les mains lutte contre la propagation des bactéries.

 

HYGIÈNE - A l'approche de l'hiver et de son lot de virus et bactéries, voici quelques conseils pour se parer...

Ce n’est pas qu’une discipline que l’on inculque aux enfants: se laver les mains est la meilleure manière de se protéger des microbes, germes, parasites et autres agents infectieux, qui s’y déposent par milliers. «Les mains sont le facteur de propagation le plus important, indique Thierry B., pharmacien à Paris. D’abord parce qu’en devançant le corps, elles attrapent tout, ensuite parce qu’on les porte sans arrêt à notre visage, et particulièrement au nez et à la bouche.»

Planqués sous nos ongles ou fourrés entre nos doigts, les microbes ne tarderont pas à entrer dans l’organisme et à lui déclarer la guerre. Alors que l’hiver s’annonce, avec son lot d’épidémies de grippe et de gastro-entérite, mieux vaut user du savon plusieurs fois par jour.

«Il ne s’agit pas de tomber dans la paranoïa»

A en croire les études, il faudrait se laver les mains avant et après chaque repas, avant et après avoir fait la cuisine, avant et après un passage aux toilettes, mais aussi après un trajet dans les transports en commun, avoir toussé, caressé un animal et évidemment, serré la main de quelqu’un. Soit une vingtaine de fois par jour, au bas mot. A ce rythme, ne frôle-t-on pas le trouble obsessionnel compulsif (Toc)?

«Il ne s’agit pas de tomber dans la paranoïa pour autant, rassure Thierry B. En réalité, il faut avoir conscience de ce qui se dépose sur nos mains pour savoir ce qui peut nous atteindre ou atteindre l’autre.» Car le geste ne sert pas seulement à se protéger soi-même, il protège aussi l’autre. Le pharmacien rappelle également que certains germes peuvent se déposer sur la nourriture et causer des infections alimentaires.

Dans les règles de l’art

Les plus tatillons d’entre nous le savent déjà: bien se laver les mains ne consiste pas en une poignée de secondes sous le robinet avec friction expresse des paumes et essuyage avec le torchon qui traîne. Pour faire cela dans les règles de l’art, les mains doivent être frottées dans leurs moindres recoins et ce, jusqu’aux poignets, pendant au moins une minute. Une serviette propre ou du papier à usage unique pour se sécher, et le tour est joué. Pour dépanner, mettez au fond de votre sac un savon antiseptique ou antibactérien.

 Caroline Bolivaro

 

20minutes.fr

Commenter cet article