Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les bisons fuient Yellowstone, le signe d'une éruption dévastatrice ?

Publié le par M.Hermassi

Dans les sous-sols de Yellowstone, le supervolcan est endormi / MARK RALSTON/AFP

 

Depuis plusieurs semaines, des bloggeurs ont pu filmer des troupeaux de bisons fuyant le parc naturel de Yellowstone secoué par des petits tremblements de terre. Certains y voient le signe avant coureur d'une éruption volcanique apocalyptique.

Et si le supervolcan de Yellowstone était sur le point d'exploser? Plusieurs bloggeurs ont posté cette semaine d'inquiétantes vidéos prises dans le parc national du Wyoming au nord des Etats-Unis. Depuis le tremblement de terre de magnitude 4.8 du 30 mars dernier, des troupeaux de bisons semblent fuir leur habitat naturel. Un comportement étrange qui réveille la crainte de nombreux Américains de voir la Caldeira entrer en éruption. «Je peux vous dire que j'ai vu les bisons courir sur les routes, raconte un bloggeur. Je ne sais pas si c'est à cause d'une activité géologique dans le Yellowstone mais ce que je peux vous dire, c'est que quelle qu'en soit la raison, cette fuite est une alerte.» Une éruption de ce supervolcan de 45 km de largeur sur 85 km de longueur reposant 8km sous la surface du parc du Wyoming pourrait tuer près de 87.000 personnes sur le coup. Les gaz et roches en fusion brûleraient tout sur des milliers de kilomètres. «La destruction serait brutale et incompréhensible», s'accordent des scientifiques interrogés par Paris Match .

Les bisons ne seraient pas les seuls à quitter Yellowstone. Tom Lupshu, un «survivaliste» (personne se préparant à une éventuelle fin du monde) du parc, a remarqué qu'un quart des élans de Yellowstone avaient disparu depuis un décompte réalisé l'hiver dernier. Les rejets d'hélium provenant du volcan seraient également 1000 fois supérieurs à la normale, selon ce même homme. Une information que dément l'Observatoire de Yellowstone sur son site Internet. «Des recherches ont montré des changements concernant le taux d'hélium rejeté depuis deux millions d'années. Mais cela n'a strictement rien à voir avec l'activité sismique actuelle». Quant à la migration des bisons, elle serait tout à fait habituelle pour la saison. Même si l'Observatoire reconnaît la magnitude élevée des tremblements de ces dernières semaines, les scientifiques relativisent: «Il n'y a pas eu d'éruption à Yellowstone depuis 70.000 ans et des milliers de tremblements de terre ont eu lieu depuis».

 

 

LeFigaro.fr

Commenter cet article