Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sang artificiel c'est pour demain

Publié le par M.Hermassi

Le sang artificiel c'est pour demain

Si un conflit entre vampires et humains venait à se déclencher, la nouvelle pourrait certainement être un sérieux gage de paix. Une équipe de chercheurs de l’université d’Edimbourg en Ecosse annonce en effet être parvenue à créer du sang artificiel "O-négatif" transfusable à 98% de la population.


Face à la demande toujours croissante en dons de sang, les scientifiques planchent durement sur la question du sang artificiel. En septembre dernier, une équipe française annonçait être parvenue à transfuser un patient avec des globules rouges issues de ses propres cellules souches hématopoïétiques (CSH). Aujourd'hui, ce sont des chercheurs écossais qui affirment avoir créé du sang "O négatif", un type rare (7%) et très recherché puisqu'il est compatible avec quasiment tous les receveurs. Quand une équipe médicale doit transfuser dans l'urgence sans connaitre le groupe sanguin du patient, c'est le "O négatif" qu'elle utilise.

Pour arriver à ce résultat, l'équipe dirigée par le professeur Marc Turner a travaillé à partir de cellules souches et a réussi à produire du sang artificiel en grande quantité. Dans les faits, l’innovation aidera à éviter la rupture de stock des banques de sang. Ce sang artificiel pourrait s'avérer très utile en cas de grande nécessitant une frappe un grand nombre de transfusions d'urgence, et présente de nombreux avantages puisqu'il supprime par exemple tout risques d'infection par des virus comme le HIV, l'Hépatite ou la vache folle. 

Il faudra toutefois patienter un peu avant de pouvoir disposer de cette avancée, les chercheurs estimant que le sang artificiel n’entrera pas dans le champ médical avant 10 ans. D'ici là, il est donc indispensable de continuer à donner son sang.

Fluctuat

Commenter cet article