Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La sonde russe Phobos-Grunt est perdue dans l'espace

Publié le par M.Hermassi

La sonde russe avait décollé de Baïkonour, dans la nuit de mardi

 

Une course contre la montre s'est engagée pour sauver la sonde russe envoyée mardi vers Phobos, un satellite de Mars, dans le cadre d'une mission interplanétaire sans précédent depuis 15 ans pour Moscou.

C'était une mission historique pour Moscou et cela ressemble de plus en plus à un échec. La sonde Phobos-Grunt, qui devait ramener des échantillons du satellite de la planète Mars, Phobos, au terme d'une odyssée de trois ans, est restée bloquée sur son orbite terrestre après une défaillance des moteurs qui devaient la propulser au-delà. Les ingénieurs russes ne disposent que de quelques jours pour régler le problème, mais n'ont que peu d'espoirs de relancer cette mission qui devait permettre à la Russie de retrouver le devant de la scène en matière d'exploration spatiale.

Trois jours pour la sauver

Lancée mardi à 00h16, heure française, de Baïkonour, la sonde qui représente un investissement de 120 millions d'euros se trouve sur une orbite basse dont elle pourrait « décrocher » pour venir se consumer dans l'atmosphère. L'agence spatiale pense pouvoir disposer de trois jours au moins pour réparer et la remettre sur sa trajectoire. Le contact radio n'a pu être rétabli jeudi, mais une nouvelle tentative devait avoir lieu dans la journée, lors de son passage à la verticale de Baïkonour, a expliqué un porte-parole. «Ils essaient tout, y compris les méthodes visuelles, pour tenter de comprendre ce qui n'a pas marché, mais la situation n'inspire évidemment pas beaucoup d'optimisme », a déclaré Alexandre Zakharov, responsable scientifique de la mission, interrogé par Reuters.

"Phobos-Grunt est perdue"

Le problème viendrait d'une défaillance du système informatique qui devait commander la mise à feu des deux moteurs sensés mettre Phobos-Grunt sur sa trajectoire vers Mars. Si tel est le cas, les ingénieurs ont une petite de chance de parvenir à reprogrammer l'ordinateur une fois le contact rétabli, mais, s'il s'agit d'un problème matériel, il n'y aucun espoir, a résumé Alexandre Zakharov. « A mon avis, Phobos-Grunt est perdue », déclare Vladimir Ouvarov, ancien expert militaire des questions spatiales, dans un entretien accordé à la Rossiskaïa Gazeta.

Mars a-t-elle accueilli de la vie?

Outre sa mission de prélèvement, la sonde emportait des tardigrades, des bactéries et des graines dont les scientifiques comptaient étudier les capacités de survie hors de l'atmosphère terrestre. Elle devait également permettre la mise en orbite martienne de Yinghuo-1, le premier satellite interplanétaire chinois. Le sol de Phobos pourrait permettre d'en apprendre davantage sur la genèse du système solaire et sur Mars elle-même. Il s'agit notamment de savoir si la planète rouge réunit ou a réuni les conditions nécessaires à la vie.

Pour voir tous les détails de cette mission, cliquez ici

La dernière mission interplanétaire de l'agence spatiale russe remontait à 1988, trois ans avant l'effondrement de l'Union soviétique.

Par Actu France Soi

FranceSoir.fr

Commenter cet article