Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Diabète des ados : des signes qui ne trompent pas

Publié le par M.Hermassi

Diabète des ados : des signes qui ne trompent pas

A l'occasion de la journée mondiale du diabète ce 14 novembre, l'Association des jeunes diabétiques (AJD) poursuit sa campagne de prévention. Elle cible particulièrement les adolescents exposés à l'apparition d'un diabète de type 1.

Depuis 2009, l'Observatoire national du diabète analyse les conditions de survenue du diabète insulinodépendant chez les adolescents. Résultat : ces derniers découvriraient souvent leur pathologie à la suite d'une acidocétose sévère à l'origine de nausées, de vomissements et d'un amaigrissement.

Dans le sang du diabétique, le glucose n'est plus dégradé, faute d'insuline, et devient inutilisable par les cellules. Celles-ci puisent alors leur énergie dans les graisses, ce qui entraîne la formation de corps cétoniques toxiques et déséquilibre le pH physiologique. Le patient est alors susceptible d'être victime d'un coma si l'hyperglycémie n'est pas régulée rapidement.

Cette complication serait liée à un délai plus long entre les premiers signes de la maladie et son diagnostic. Pourtant, les symptômes du diabète sont facilement repérables : soif intense et envie fréquente d'uriner. Des symptômes que 97% des adolescents présentent à l'apparition de la maladie.

Diabétique et… responsable

L'AJD conseille aux parents et aux soignants de laisser l'adolescent diabétique prendre en charge sa maladie, une fois sa glycémie régulée. Leur rôle se limitera à encadrer le jeune patient et à intervenir s'ils pressentent un danger potentiel. « Le soutien de l'entourage demeure cependant primordial dans cette épreuve. Valorisé pour les efforts accomplis, l'adolescent en ressortira plus fort et mieux armé face à la maladie », conclut l'AJD.

Destination Santé 

Commenter cet article