Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DETOX : LE BOULEAU, UN SUPER PURIFIANT POUR LA PEAU

Publié le par M.Hermassi

Detox : le bouleau, un super purifiant pour la peau

Nettoyer, purifier, régénérer, c’est la promesse de ce bel arbre à l’écorce argentée. Tant sur la peau que dans l’organisme, le bouleau n’a pas son pareil pour chasser les toxines. C’est ce qu’il nous faut pour bien commencer l’année !

1. DÉTOX : LE BOULEAU, NOUVEL ANTI-ÂGE

Haut, élancé, le bouleau se contente de peu. Il pousse volontiers sur des terres pauvres, et on le trouve même à 2 000 mètres d’altitude. Rien qu’en Europe, il en existe quatre variétés, mais l’arbre "à la peau d’argent" est aussi présent en Asie et en Amérique du Nord. Sous les climats tempérés, il vit entre quinze et trente ans, alors qu’il atteint les cent ans plus au nord. C’est peut-être pour sa longévité qu’il est vénéré depuis des siècles par les Slaves et les Scandinaves. À moins que ce ne soit pour ses vertus purifiantes, issues de la sève et des feuilles, dont on fait des soins détoxifiants. On retrouve l’extrait de bouleau jusque dans les shampooings. Parce qu’il tonifie le cuir chevelu, calme les démangeaisons et évite la formation des pellicules grâce à son action antibactérienne et anti-inflammatoire.

 

Connu depuis quelques années pour ses vertus hydratantes, le rhamnose, un sucre extrait du bouleau, est utilisé désormais pour ses propriétés anti-âge. La marque Vichy a en effet montré que le rhamnose cible le derme papillaire (zone superficielle du derme) afin de relancer l’activité des cellules cutanées dans toutes les couches de la peau. Parfaitement toléré par les épidermes sensibles, cet actif est extrait du bouleau par hydrolyse, puis filtré sans chimie.

>> A lire aussi : Anti-âge : la chlorophylle fait des merveilles

2. DÉTOX : LE BOULEAU, DES ACTIFS DRAINANTS

C’est au printemps, quand les bourgeons se transforment en feuilles virevoltantes, que la récolte a lieu. Une période où elles sont très riches en substances nutritives, en acides aminés notamment. Et ce n’est pas tout ! Car les feuilles de bouleau contiennent un cocktail de flavonoïdes, saponine, tanins, potassium, vitamine C et acides phénols. Une formulation unique qui leur confère une activité à la fois drainante, purifiante et régénérante.

 

• On les utilise dans les soins minceur sous forme d’huile, à masser sur les zones concernées, ou dans des boissons détoxifiantes à prendre en cure. Pour recueillir tous ces bienfaits sous forme d’extrait huileux, les feuilles macèrent dans une base d’huile végétale, tournesol par exemple, chauffée à 37°C durant une semaine. Pour obtenir un extrait aqueux, les feuilles sont séchées, puis chauffées dans de l’eau à 100°C pendant plusieurs heures.

>> A lire aussi : Les recettes détox pour chasser toxines et kilos

A

3. DÉTOX : 5 SOINS PURIFIANTS AU BOULEAU

- Crème peau neuve
La sève de bouleau hydrate l’épiderme et renforce les cellules cutanées. Et des acides de fruits lissent le grain de peau et rehaussent l’éclat du teint.

Crème peau neuve, Melvita, 19,90 € les 50 ml.

 

- Formule Drainante
À diluer dans de l’eau chaude, ce concentré de bourgeons de bouleau, de genévrier et de romarin aide à chasser les toxines de l’organisme.

Élixir détox bio, Nature & découvertes, 16,95 € les 50 ml.

 

- Lotion tonifiante
Un cocktail de plantes, dont un extrait d’écorce de bouleau, qui traite les déséquilibres capillaires et régénère le cuir chevelu.

Lotion capillaire au neem, Dr Hauschka, 14,20 € les 100 ml.

 

- Sève revitalisante
De la sève de bouleau pure qui draine, combat larétention d’eau et stimule le métabolisme. À boire pour être en forme et que ça se voie.

Sève de bouleau bio, Santarome, 16,15 € les 500 ml.

 

- Huile désinfiltrante

 

Des extraits végétaux qui drainent et favorisent la circulation : bouleau, petit houx, huiles essentielles stimulantes. Dans une base d’huile végétale riche invitant au massage.

 

Huile de massage minceur, Weleda, 19 € les 100 ml.

Auteur : Joy Pint

 

Topsante.com 

 

 

Commenter cet article