Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment la NASA compte capturer et étudier un astéroïde

Publié le par M.Hermassi

La NASA a dévoilé des photos et une vidéo montrant comment elle compte procéder pour capturer un astéroïde géocroiseur, l'étudier et en prélever des échantillons.
La NASA compte piéger un astéroïde afin de l'étudier
Ce n'est plus un secret : les astéroïdes constituent pour la NASA un objectif majeur d'exploration. Depuis plusieurs années, l'agence spatiale s'intéresse de près à ces objets rocheux et irréguliers errants dans l'espace et pas seulement pour surveiller ceux qui pourraient présenter un danger pour la Terre. L'objectif est en réalité d'en savoir plus sur la composition des astéroïdes pour peut-être parvenir à en apprendre davantage sur l'histoire de notre Système solaire. Pour cela, l'agence a évoqué depuis longtemps la possibilité d'envoyer des hommes s'approcher d'un astéroïde géocroiseur afin de l'étudier de près et d'en ramener des échantillons. Mais depuis quelques années, elle nourrit aussi un autre projet plus imaginatif : capturer l'un de ces objets pour le rapprocher de la Terre et le placer en orbite lunaire. Dans ce but, la NASA a imaginé la conception d'un vaisseau qui incorporerait un grand sac capable de piéger un astéroïde puis de le tirer plus près de la Terre. Et c'est là que la chose devient réellement intéressante. En effet, alors que l'agence s'était contentée d'exposer son projet, elle l'a dévoilé avec davantage de détails grâce à des photos et une vidéo d'animation. En un peu plus de 3 minutes 30, la séquence montre étape par étape ce à quoi ont pensé les chercheurs de la NASA. Rendez-vous avec un astéroïde captif Selon la vidéo, l'équipage de cette mission baptisée "Asteroid Redirect Mission" serait composé de deux astronautes qui décollerait à bord de la capsule Orion grâce à une fusée. Une fois arrivé à une altitude suffisante, le lanceur libèrerait la capsule qui entamerait alors un voyage de neuf jours dans l'espace en direction de l'astéroïde déjà capturé et maintenu captif par un engin équipé de panneaux solaires. Afin de gagner en vitesse, la capsule et son équipage ferait un tour autour de la Lune, profitant ainsi de la gravité du satellite afin de rejoindre l'astéroïde. Viendrait alors le moment du rendez-vous pour Orion qui irait s'arrimer à l'engin piégeur. Une fois la capsule fixée, les astronautes manœuvreraient pour placer l'engin dans la bonne position et faciliter la sortie extra-véhiculaire. La trappe serait ensuite ouverte et les deux explorateurs équipés de leur combinaison se rapprocheraient du sac où l'astéroïde large de plusieurs mètres serait piégé. Au passage, ils récupèreraient les outils nécessaires puis entameraient les choses sérieuses en réalisant une brèche dans le sac. D'après la vidéo, les opérations consisteraient notamment à prendre l'astéroïde en photo et collecter plusieurs échantillons précieusement gardés.  Six jours d'étude et un splash dans l'océan Au total, ceci représenterait environ six jours d'exploration si l'on en croit les explications. Une fois toutes ces étapes complétées, les deux astronautes regagneraient définitivement leur capsule pour reprendre le chemin vers la Terre après s'être désarrimés de l'engin piégeur. Il faudrait environ dix jours et un autre passage autour de la Lune pour regagner notre planète. Arrivée dans l'atmosphère terrestre, la capsule déploierait ses parachutes avant de finir sa course dans l'océan. Là, les équipes s'empresseraient d'aller à la rencontre des astronautes et de leur précieux chargement. Les échantillons seraient alors étudiés de près afin de percer les secrets de l'astéroïde qui pourrait contenir plusieurs centaines de tonnes d'eau, de carbone, de métaux et de silicates.  Une mission à préciser La mission semble plutôt convaincante à voir la vidéo de la NASA qui n'a d'ailleurs pas hésité à y ajouter une musique digne d'un film hollywoodien. Néanmoins, la séquence suffit également à soulever de nombreuses questions et notamment ce qu'il adviendra de l'astéroïde capturé une fois la mission terminée. Sera t-il relâché ? Si la réponse est oui, sa trajectoire ayant été perturbée par la capture, qu'adviendra t-il de lui ? Ne représentera t-il pas un danger pour la Terre ou un autre corps ? La mission reste donc largement à préciser. Selon l'annonce faite en avril dernier, la NASA a prévu un budget de 100 millions de dollars pour financer cette mission qui devrait être peaufinée à l'horizon 2014. Pour l'heure, l'agence examine les multiples idées, concepts et alternatives proposés pour chaque phase de la mission par l'industrie, les universités et le public. Fin septembre, elle tiendra un grand atelier au Lunar and Planetary Institute de Houston afin de discuter de chacune de ces idées et de la possibilité de les intégrer ou non à la mission. La NASA espère d'ores et déjà pourvoir capturer son premier astéroïde vers 2025. A terme, ceci pourrait également ouvrir la voie à une autre mission où cette fois-ci, des astronautes iraient se poser sur un corps plus lointain pour l'étudier. Les photos de la mission sont visibles sur le site de la NASA. 

Commenter cet article