Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coiffeur: on a testé la coupe énergétique

Publié le par M.Hermassi

L'Institut capillaire Rémi Portrait, à Paris.

MODE - De l'extérieur, Rémi Portrait ressemble à n'importe quel salon de coiffure. Mais attention, ici, on coupe les cheveux en fonction des préceptes de la médecine chinoise et du shiatsu. J'ai testé pour vous la coupe énergétique. Verdict...

J’arrive au 7, rue mont Thabor (Paris 1er) fatiguée et un peu sceptique. C’est Martine qui m’accueille. Elle travaille depuis dix ans avec Rémi Portrait. On commence par un examen capillaire. Je m’assois devant un écran de télévision. Martine attrape un manche avec une petite caméra au bout et la plonge dans mes cheveux. Je vois mon cuir chevelu et mes cheveux grossis 200 fois… Beurk! Martine analyse: «On voit une petite goutte à la base du cheveu. Vos glandes sébacées ont déjà bien travaillé. Ici, on aperçoit une pellicule.» J’ai les cheveux gras et des pellicules, pas de bol.

Après avoir étudié ce qui se passe là-haut, on passe au shampoing. Petite précision verte: les produits utilisés sont certifiés Ecocert. Voilà, c’est le moment du massage shiatsu. Martine appuie sur les méridiens qui parcourent mon crâne. Je n’ai déjà plus envie de bouger de ce fauteuil. Mais Martine a d’autres projets pour moi, c’est l’heure de la coupe.

Vibration des cheveux
Martine me demande quelle coiffure je désire et précise «ce n’est pas parce qu’on pratique la coupe énergétique que l’on se fiche de son apparence.» En ce qui me concerne, un simple rafraîchissement suffira. Pas de problème, mais elle doit couper au moins 2cm. «Il faut que je coupe suffisamment de cheveux pour que la partie coupée tienne dans ma main.» Il faut dire que chez Rémi Portrait, on ne coupe pas les cheveux avec un simple ciseau mais avec un rasoir. Un vrai rasoir qui ressemble à un couteau. «Comme ça, le cheveu n’est pas déchiré, il est coupé net.»

C’est à ce moment que Martine m’explique qu’elle va appliquer une vibration sur mes cheveux parce que mon corps est un instrument de musique et mescheveux en sont les cordes, le rasoir est un archer. Mouai… Je reste sceptique. La capacité de Martine à me «faire vibrer» ne me paraît pas évidente. Martine attrape une mèche de cheveux et coupe. Avec le rasoir, les cheveux sont comme tirés un à un, cela donne l’impression d’une vibration sur le crâne qui se répercute dans le reste du corps. Contre toute attente, elle a réussi, elle m’a fait «vibrer». Au début, c’est un peu étrange, voire un peu douloureux (bah oui, ça tire les cheveux). Mais une fois qu’on ferme les yeux et qu’on se laisse aller. Adieu tensions, stress, courbatures. Se lever du fauteuil va vraiment, vraiment, être difficile…

Après cette première vibration, une deuxième est appliquée. Elle donne l’impression que la racine des cheveux s’agite pour faire de la place. Je commence à élaborer une stratégie pour ne plus jamais avoir à bouger de ce fauteuil. Mais c’est déjà la fin. Quelques coups de ciseaux pour les finitions, sèche-cheveux et hop, direction la sortie.

De retour à la rédaction, mes collègues sont déçues. Forcément, deux centimètres en moins, le changement n’est pas flagrant. Moi, je suis contente, mes cheveux me paraissent plus beaux et ça m’a bien détendue. Seul bémol: comptez 75€ minimum la coupe.

20minutes.fr

Commenter cet article