Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brocoli : surgelé, il perd ses vertus anti-cancer

Publié le par M.Hermassi

 

Prévenir
Les brocolis surgelés ne conserveraient pas leur capacité de générer le sulforaphane, un agent cancérigène préventif. Ils perdraient donc leur vertu anti-cancer.

 

Des scientifiques de l'université de l'Illinois ont constaté que le fait de blanchir les légumes à une haute température (comme dans le principe de la congélation) détruit la myrosinase, l’enzyme qui permet la production de sulforaphane, un agent cancérigène préventif. 
Après avoir mené plusieurs expériences, les chercheurs recommandent de blanchir les brocolis à 76°C au lieu des 86°C actuellement pratiqués.

Le brocoli, bien préparé est efficace contre le cancer
Le brocoli, cuisiné correctement, est extrêmement efficace pour combattre le cancer. «Trois à cinq portions par semaine sont suffisantes pour qu'il fasse effet", affirme la chercheuse Elizabeth Jeffery, qui a participé à une autre étude de l'Université de l'Illinois publiée dans la revue Nutrition and Cancer. « Mais pour profiter pleinement des effets anti-cancer du brocoli, il est important de ne pas trop le cuire, car une cuisson trop longue fait disparaître l'enzyme myrosinase, le composant du brocoli anti-cancer et anti-inflammatoire » ajoute-elle.

Cette nouvelle étude publiée dans la revue Journal of Food Science confirme que la cuisson est extrêmement importante pour conserver les atouts santé du brocoli.

Une autre étude scientifique américaine avait aussi montré que le fait d'associer au brocoli à des condiments comme la moutarde, le radis noir ou le wasabi permettait une meilleure absorption digestive en activant les propriétés anti-cancer du légume. Si vous cuisinez des brocolis surgelés, n’oubliez pas de les associer à ces aliments pour qu’ils retrouvent leurs atouts santé.
Le brocoli ralentirait aussi le déclin cognitif, serait excellent pour la santé de l’oeil et protégerait de la cataracte et de la dégénérescence maculaire. Il permettrait aussi de réduire les risques de maladies cardiovasculaires.

Topsante

Commenter cet article