Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Algérie: le président Bouteflika est-il un milliardaire caché?

Publié le par M.Hermassi

Reuters

La mystérieuse fortune du président algérien Abdelaziz Bouteflika n’a pas fini de susciter les passions des journaux algériens. Le mystère a été relancé par un dossier publié mardi 6 décembre par le quotidien arabophone Ennahar, connu pour être proche du régime algérien.

Dans ce dossier consacré aux grosses fortunes algériennes qui s’acquittent de la Zakat, l’aumône obligatoire dans le rite musulman, le quotidien Ennahar annonce que le président Abdelaziz Bouteflika a versé l’année dernière 15 millions de dinars (150.000 euros) en guise de Zakat, rapporte le site algérien Dernière Nouvelles d’Algérie (DNA). 

Et voilà une information qui relance à nouveau le débat sur la fortune du président, réélu en 2009 et qui pourrait briguer un autre mandat.

«La somme versée par le chef de l’Etat est aussi surprenante qu’ahurissante. S’agit-il de la totalité de ces revenus en 2010 ou simplement de 2,5 % de l’ensemble de sa fortune?», s’interroge le site DNA.

Car la somme versée correspond à deux années de salaire, si l’on s’en tient aux chiffres officiels du salaire présidentiel, c’est-à-dire 700.000 dinars soit environ 7.000 euros par mois, plus 3.000 euros d’indemnités mensuelles.

Le doute s’installe. D’où viennent les 15 millions de dinars dont s’est acquitté Abdelaziz Bouteflika?Même si l’homme est nourri, logé, blanchi, comment a-t-il pu acquérir une telle somme en 2010?

«Bouteflika serait-il à la tête d’une fortune cachée ?», s’interroge le journaliste.

Personne n’a réussi à dévoiler l’étendue de la fortune d’Abdelaziz Bouteflika, d'après le magazine économique français Challenges.

«Officiellement, il ne disposerait que de deux appartements à Alger. Mais, selon des opposants algériens, il aurait détourné avec les généraux une trentaine de milliards de dollars, placés du Liechtenstein au Brésil», rapportait Challenges en mars 2011.

Cela contredit le compte rendu officiel du patrimoine d’Abdelaziz Bouteflika. Lors de sa campagne en 2009, le président avait voulu contrecarrer toutes les spéculations sur sa fortune. La liste n’évoque aucun mobilier à l’étranger, aucune extravagance… Le mystère reste entier. 

Lu sur Dernières Nouvelles d'Algérie

slate

Commenter cet article