Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

6 BONNES RAISONS DE SE RETROUVER SOUS LA COUETTE CE SOIR

Publié le par M.Hermassi

Vous n'avez pas envie de faire l'amour ce soir ? Certes, il ne faut pas se forcer. Mais en cherchant bien, voici 6 bonnes raisons de rejoindre votre homme sous la couette. L'appétit vient en mangeant après tout...

 

 Libido : c'est reparti !

L’amour, nous le faisons souvent dans l’espoir d’éprouver le plus de plaisir possible, sous l’impulsion de notre désir… Mais pas toujours ! Nous serions parfois beaucoup plus pragmatique, calculatrice même, et cela ne gâche rien. Bien au contraire, à condition de faire bon usage de nos faveurs.

Si nous demandions aux hommes pourquoi ils font l’amour, ils expliqueraient neuf fois sur dix qu’ils en ont envie. Le sexologue Pascal de Sutter est formel. Et nous ? La réponse est moins claire, d’après notre expert. Nous aimerions pouvoir dire que c’est par passion et sous l’effet d’un désir ardent. Ffffff… Hélas, ce n’est pas le cas 365 jours par an. Le quotidien est moins fougueux, moins romantique aussi. Et sans être toujours très motivée, nous nous laissons tout de même tenter. Mais à quoi bon, si le désir n’est pas au rendez-vous ? Faut-il se forcer ? Et jusqu’à quel point ?

Nombre de problèmes de couple semblent s’évanouir sur l’oreiller…

Après tout, si nous attendions le moment idéal, d’être en pleine forme, ardente, enjouée pour batifoler, il ne se passerait pas grand-chose dans l’alcôve.Il faut se booster ! Beaucoup de problèmes de couple trouvent une solution sur l’oreiller. Mieux, les hormones du plaisir œuvrent en silence pour nous détendre, éloigner le stress. Nous pouvons 
donc avoir de très bonnes raisons de « monter l’escalier », même sans avoir un appétit féroce au départ. Reste à faire bon usage de cette arme fatale pour qu’elle soit toujours au service de notre plaisir et de la relation amoureuse.

Vous allez donc découvrir ici six bonnes raisons de vous faufiler sous la couette ce soir rejoindre votre conjoint. Si après ça vous n'êtes pas convaincu, que dire ?

Que vous pouvez toujours lire nos articles 100% orgasmes et libido, histoire de vous stimuler !

 

LIBIDO : C'EST REPARTI !

Il arrive parfois que vous n'ayez plus… envie. Dans un premier temps, il faut comprendre pourquoi. Dans un second, trouver les solutions à ce problème. Les conseils de Gérard Leleu, sexologue.

1. LIBIDO ET DÉSIR : QUELLE DIFFÉRENCE ?

Parce que libido ne veut pas dire désir, il est important de placer quelques petites choses.
"Freud expliquait dans sa première mouture que la libido était une pulsion sexuelle (autrement dit, la libido c'est un reflet de notre côté animal). Dans sa seconde mouture, il la décrivait comme un "instinct de vie" nous apprend Gérard Leleu, sexologue.
La libido, c'est donc profond, instinctif, ce pour quoi l'homme vit. Tandis que le désir, lui, est l'expression de cette libido. Il humanise la libido en quelques sortes.
Avoir envie de faire l'amour, c'est être au top de sa libido. Avoir envie de faire l'amour avec son mari, c'est avoir du désir pour une seule personne. 
Alors, manquez-vous de libido au sens profond du terme (pas envie de rapports sexuels) ou de désir pour votre partenaire ?

2. QU'EST-CE QUE VOTRE "CAPITAL LIBIDO" ?

La libido varie extrêmement d'une personne à l'autre.Et oui, chacun naît avec son "capital libido". Ce qui explique par exemple que certains hommes aient besoin de faire l'amour 5 fois par jour et d'autres non. Puis, au cours d'une vie la libido fluctue pour plusieurs raisons :
en fonction de l'âge : de 18 à 25 ans, elle atteint ses sommets pour redescendre ensuite. Mais rassurez-vous : souvent à la ménopause, les femmes voient leur libido renaître soudainement et atteignent parfois des orgasmes qu'elles n'ont jamais connus.
avec les soucis : stress, maladies, licenciements, inquiétudes...
selon le partenaire : il se peut qu'une baisse de libido soit passagère et s'explique simplement par le manque de désir de votre partenaire. Un homme qui se montre moins amoureux, moins attentif, ou même parfois désobligeant, peut vous couper toute envie. "On ne peut pas être tyran à midi et amant à minuit !" s'exclame Gérard Leleu.

3. POURQUOI VOTRE LIBIDO BAISSE-T-ELLE ?

Les femmes (53%) et en particulier celles âgées de moins de 35 ans (56%) déclarent davantage être confrontées au manque de désir dans leur vie de couple que les hommes (44%) selon un sondage Ifop sur la sexualité des Français réalisé en juin 2010*.
Il faut trouver la cause du problème pour le poursuivre. Commencez alors par faire un petit diagnostic de votre situation : où en êtes-vous ? Etes-vous débordée ? Stressée ? Déprimée ? Votre mari ne vous fait plus d'effet ? Vous complexez ? D'un point de vue gynécologique, tout est-il OK ? (Des petits soucis médicaux expliquent parfois le manque de libido, prenez rendez-vous chez votre gynécologue)
Notez ce qui vous tracasse et tout ce qui vous passe par la tête et définissez votre problème : 
Est-ce de l'anaphrodisie ?
L'anaphrodisie est le manque de libido. 
- Quand ça ne va pas dans la tête : trop débordée, trop stressée. Le stress et les préoccupations expliquent majoritairement le manque de désir (57%)*. Le stress encourage les montées d'adrénaline qui aliènent toute envie de faire l'amour. Est-ce votre cas ?
- Cela peut venir de votre corps : êtes-vous bien dans votre peau ? Complexée, on ne veut pas offrir son corps à un homme. Après un accouchement, on peut également se sentir moins belle, moins désirable et se fermer aux rapports sexuels. Et puis la venue de bébé occupe tellement que l'on n'a plus du tout l'esprit à faire l'amour. Or il faut du temps pour désirer. Vous sentez vous concernée par un problème physique ?
Et si c'était votre partenaire ?
Parfois, la baisse de la libido n'est pas un problème profond : vous manquez "juste" de désir pour votre partenaire mais d'autres hommes vous font de l'effet. 
"Pratiquez l'infidélité test" enseigne Gérard Leleu. Testez-vous quand vous abordez d'autres hommes. Sentez-vous un désir particulier naître en vous ? Si c'est le cas, vous avez peut-être moins de sentiments et donc de désir pour votre conjoint actuel. Faites un point sur la relation avant que cela ne devienne un vrai problème de couple.
Retrouvez toutes les solutions pour pallier le problème de votre baisse de libido dans le paragraphe suivant.

4. LES SOLUTIONS POUR RETROUVER VOTRE LIBIDO

"Le plus grand des aphrodisiaques est la tendresse" insiste Gérard Leleu. "Et dans la tendresse, il y a l'écoute... Quand le problème devient trop important, il faut parler. Il faut se lancer et expliquer à son partenaire que ça ne va pas".
En cas de stress, votre partenaire pourra vous rassurer. Les câlins détendent et sont propices à la bonne entente. "Profitez-en pour parler tous les deux, c'est la meilleure des solutions" insiste Gérard Leleu.
Selon un sondage Ifop sur la sexualité des Français réalisé en Juin 2010, les deux tiers des Français (64%) envisagent la communication directe avec leur partenaire pour remédier à leurs éventuels problèmes sexuels*. 
Si vous êtes mal dans votre corps, c'est à vous de faire quelques efforts pour soigner votre apparence (ne vous négligez pas, mettez-vous au sport…) et à lui de vous complimenter. "Les compliments stimulent" précise Gérard Leleu."Une femme qui se sent valorisée retrouve son envie de faire l'amour".
Les petits jeux coquins et tout ce qu'il s'en suit ne sont pas des solutions pour retrouver votre libido. Ils aident à l'excitation, à la limite. Mais ne traitent pas le problème en profondeur.
Vous pouvez avoir recours à un spécialiste, à deux ou seule dans un premier temps. Et il n'y a aucune honte à avoir.

5. IL VAUT MIEUX PRÉVENIR QUE GUÉRIR

Finalement le mieux dans tout ça, c'est de prévenir ! Ne laissez pas la routine s'installer. Les jeux coquins, les tenues affriolantes… ne boostent pas la libido quand celle-ci s'efface mais ont au moins le mérite d'entretenir la flamme au quotidien et d'empêcher la baisse de désir. 
"La première chose, explique Gérard Leleu, c'est de faire un usage intelligent de la nudité". Ce qui veut dire ? Qu'on ne se déshabille pas tous les jours comme si de rien n'était devant son partenaire, on utilise la salle de bain chacun son tour (sauf pour des instants érotiques), on ne crache pas ensemble dans le lavabo quand on se lave les dents.
"Le désir se tue par la banalisation" explique Gérard Leleu. Alors si vous n'êtes pas concernée par la baisse de libido, boostez votre couple avant qu'un jour il ne s'ennuie !
* Sondage Ifop pour l'institut Lilly – Les français et la sexualité dans le couple – Juil 2010
Merci à Gérard Leleu, sexologue. Auteur de "L'art de bien faire l'amour" aux éditions Leduc's

Auteur : Caroline Ovary

Topsante.com

Commenter cet article