Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hyperthyroïdie : reconnaître les symptômes

Publié le par M.Hermassi

Prévenir

L'hyperthyroïdie, c'est-à-dire l'excès de sécrétions d'hormones thyroïdiennes dans le sang, se traduit par une suractivité métabolique : l'organisme fonctionne en sur-régime. Ce qui entraine des symptômes qui passent rarement inaperçus mais toujours faciles à relier à la thyroide en raison de leur diversité. Si vous présentez plusieurs des signes présentés ci-dessous, parlez-en à votre médecin.

Signes généraux de l'hyperthyroïdie :

- augmentation de l'appétit associée à une perte de poids

- intolérance à la chaleur

- soif accrue

- sueurs

- irritabilité

insomnie

- hyperactivité malgré la fatigue

Signes particuliers :

- tachycardie (accélération du rythme cardiaque)

- peau chaude et moite

- tremblements

- selles plus fréquentes

aménorrhée (diminution voir arrêt des menstruations)

- yeux fixes et bouffis

A quoi est due l'hyperthyroïdie ?

La cause la plus fréquente est la maladie de Basedow qui touche 2% des femmes avec un pic de fréquence entre 20 et 40 ans. Il s'agit d'une maladie auto-immune, c'est-à-dire que l'organisme se met à perturber sa propre thyroïde. Un événement stressant est parfois retrouvé avant l'apparition du dérèglement. Un nodule ou un goitre entrainant une sécrétion accrue d'hormones peuvent aussi être en cause.

Comment se traite l'hyperthyroïdie ?

Tout dépend de l'ampleur du dérèglement. S'il est mineur, une surveillance de la TSH peut suffire, ou parfois un traitement par bétabloquant, médicament qui va réduire la transformation de l'hormone T4 en T3. Sinon, le traitement repose le plus souvent sur la prise d'antithyroïdiens de synthèse (ATS) pour bloquer la sécrétion des hormones thyroïdiennes. L'adaptation des doses peut demander plusieurs semaines et nécessite des dosages sanguins répétés. Si un équilibre satisfaisant ne peut être obtenu, une intervention est envisagée pour retirer une partie ou toute la thyroïde. Mais chez les personnes âgées, on propose plutôt un traitement par iode radioactif qui va provoquer un blocage progressif de la thyroïde.

Topsante

Commenter cet article